Le RGPD profitera-t-il aux géants des TI?

L’entrée en vigueur du Règlement général sur la protection des données (RGPD) vendredi dernier pourrait venir renforcer la domination des grands joueurs, comme Google, Microsoft et Facebook, qui disposent des ressources nécessaires pour respecter ce règlement complexe.Google, Microsoft, Facebook

Forbes a évalué à 7,8 milliards de dollars, le coût total actuel de la mise en conformité au RGPD pour les 500 entreprises américaines classées dans son palmarès Fortune 500.

De plus, les grosses entreprises ayant les reins solides pourraient davantage faire face aux lourdes amendes en cas d’infractions au RGPD. En effet, ce règlement prévoit des pénalités financières pouvant représenter jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires annuel de l’entreprise.

Dans le domaine de la publicité en ligne, l’entrée en vigueur du RGPD a déjà bénéficié à Google, rapporte Bloomberg.

Ce dernier explique que l’entreprise californienne s’est préparée pendant un an à l’instauration du RGPD. Deux jours avant la date fatidique du 25 mai, la moitié de l’argent dépensé en publicité en ligne par les annonceurs, par l’intermédiaire de la plateforme logicielle DoubleClick Bid Manager (DBM), est allée à Google. Le vendredi 25 mai, Google a accaparé 95 % des dépenses en publicité en ligne faites par les annonceurs sur DBM.

En début de semaine, le rapport de force entre Google et ses concurrents s’est rééquilibré, mais cet épisode illustre l’avantage dont disposent les gros joueurs.

L’automne dernier, Věra Jourová, commissaire européenne, s’était rendue dans la Silicon Valley pour rencontrer Google et Facebook. Elle s’attendait à trouver ses interlocuteurs inquiets au sujet de l’adoption du RGPD. « Ils étaient plus relaxes et c’est moi qui suis devenue nerveuse, a-t-elle déclaré au Wall Street Journal. Ils ont de l’argent ainsi qu’une armée d’avocats et de techniciens. »

Lire aussi :

RGPD : blocages et plaintes dès le premier jour

Étude sur la concurrence en services internet

Ottawa refuserait de taxer les géants d’internet

Une alliance de géants déclare la guerre aux mots de passe

Articles connexes

Balado Hashtag Tendances, 27 octobre 2022 — YouTube amélioré, serrure Apple, menaces de Meta et poursuite contre Google.

Cette semaine : Des nouvelles fonctionnalités pour YouTube, une serrure Apple, Meta menace de bloquer les nouvelles au Canada et le Texas poursuit Google.

Meta menace de cesser le partage de nouvelles en raison du projet de loi C-18

Le lobbying s'est intensifié et maintenant la vraie question est de savoir si le projet de loi C-18, sur les nouvelles en ligne actuellement débattu par un comité parlementaire, finira par être remanié ou restera tel quel lors d'un éventuel vote à la Chambre des communes.

Meta aurait accepté un règlement de 37,5 M$ US dans le cadre d’une poursuite pour violation de la vie privée

Meta, la société mère de Facebook, a accepté de payer 37,5 millions de dollars pour régler un procès alléguant que la plate-forme de médias sociaux a violé la vie privée des utilisateurs en suivant leurs mouvements sans autorisation.

Balado Hashtag Tendances, 25 août 2022 — TikTok vous espionne, Google améliore les images, le retour au bureau chez Apple et pas de politique...

Balado Hashtag Tendances, 25 août 2022 — Cette semaine : TikTok vous espionne, Google réduit le bruit dans les images, encore plus d’employés d’Apple opposés au travail en présentiel et les messages politiques bannis de Facebook et Instagram.

Balado Hashtag Tendances, 18 août 2022 — Un « YouTube Store », Facebook et les ados et le travail chez AT&T et Amazon

Balado Hashtag Tendances, 18 août 2022 — Cette semaine : Un magasin de chaînes sur YouTube, Facebook moins populaire auprès des ados, retour au bureau chez AT&T et débrayage chez Amazon en Californie.