Le Québec salue le logiciel libre

L’Assemblée nationale, à l’unanimité, a adopté une motion qui soulignait la récente Journée internationale du logiciel libre et les initiatives de diffusion du logiciel libre au sein de l’administration publique.Drapeau du Québec

«Que l’Assemblée nationale souligne la Journée internationale du logiciel libre qui avait lieu le 21 septembre. Que l’Assemblée salue toute initiative en vue de l’édition et de la diffusion de logiciels libres au Québec et qu’elle encourage le gouvernement à poursuivre ses efforts pour promouvoir l’utilisation du logiciel libre au sein de l’administration publique », disait la motion qui a été présentée par Stéphane Bédard, du Parti québécois, qui est le député de Chicoutimi, le leader parlementaire du gouvernement, le ministre responsable de l’Administration gouvernementale et le président du Conseil du trésor.

La motion a été présentée conjointement avec le député de la circonscription de Verdun, Henri-François Gautrin et la députée de la circonscription de Bourassa-Sauvé, Rita de Santis, du Parti libéral du Québec, le député de la circonscription de La Prairie, Stéphane Le Bouyonnec, de la Coalition Avenir Québec et le député de la circonscription de Blainville, Daniel Ratthé, qui est indépendant.

Par la voie d’un communiqué conjoint, deux organismes impliqués dans le domaine du logiciel libre, soit la Fédération québécoise des communautés et industries du libre (FQCIL) et l’Association professionnelle des entreprises en logiciels libres (APELL), ont dit considérer l’adoption de cette motion comme étant « historique ».

« Les effets de cette motion seront considérables pour le Québec, mais également pour le reste du monde, le combat pour l’appropriation collective de l’informatique libre étant devenu un enjeu politique majeur de notre temps », ont indiqué les organismes.

La motion a été soumise et adoptée en présence notamment de Cyrille Béraud, qui est président de la firme de service-conseil en logiciel libre Savoir-faire Linux et de l’APELL, et de Daniel Pascot, un professeur de l’Université Laval qui est un ancien président de l’organisme FACIL, pour l’appropriation collective de l’informatique libre (FACIL).

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Une enquête de Gartner révèle des lacunes dans le processus d’achat de technologie du gouvernement

Selon une récente enquête de Gartner, le secteur public a le cycle d'achat le plus long pour les achats de technologie : 22 mois en moyenne.

Éric Caire assigné au poste de ministre de la Cybersécurité et du Numérique

Le ministre de la Cybersécurité et du Numérique, donc Éric Caire pour l'instant, sera responsable de « protéger l’État des cyberattaques et de protéger les données des Québécois et du gouvernement ».

Financement public pour requalifier de la main-d’oeuvre vers des emplois en TI

Près de trois milliards de dollars seront utilisés par l'État du Québec pour former, requalifier et attirer de la main-d'oeuvre, en particulier vers le domaine d'activité des technologies de l'information (TI).

Québec révèle sa stratégie de transformation numérique

Le ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, Éric Caire, a présenté lundi la stratégie de transformation numérique du gouvernement du Québec pour la période 2019-2023.

Une stratégie numérique québécoise ambitieuse selon l’AQT et TechnoMontréal

Le contenu de la stratégie de transformation numérique du gouvernement du Québec dévoilé lundi a été bien accueilli par l’Association québécoise des technologies et par TechnoMontréal.