Le président d’Intel se retirera en mai

Paul Otellini, président et chef de la direction d’Intel depuis 2005, se retirera en mai après une carrière de près de 40 ans chez le numéro un mondial des microprocesseurs.

M. Otellini quittera également son siège au conseil d’administration au même moment et dit vouloir amorcer une transition « en douceur » de six mois à la haute direction d’Intel. Il demeurera toutefois consultant auprès de l’entreprise après son départ.

Paul Otellini quittera son poste de président et chef de la direction d’Intel en mai prochain, après huit ans de règne chez le numéro un mondial des microprocesseurs. (Photo: Intel)

« Paul Otellini a été un grand leader, seulement le cinquième président et chef de la direction d’Intel en 45 ans d’existence, et il a su diriger la société en des moments difficiles et pendant des transitions de marché », a déclaré le président du conseil d’administration de la société, Andy Bryant, dans un communiqué.

« Le conseil est très reconnaissant de ses innombrables contributions à l’entreprise et de sa tenue à titre de président et chef de la direction au cours des 8 dernières années », a-t-il ajouté.

Paul Otellini se dit privilégié d’avoir pu travailler pendant près de 40 ans au sein de l’entreprise : « Le temps est venu de passer à autre chose et de céder la couronne de dirigeant de l’entreprise à une nouvelle génération », dit-il.

Le conseil d’administration se lance dès à présent à la recherche du successeur de M. Otellini. Déjà, on affirme vouloir considérer des candidatures tant en interne qu’à l’externe.

Sous le règne de Paul Otellini, du deuxième trimestre de l’exercice 2005 au troisième trimestre de l’exercice 2012, Intel a généré des liquidités de 107 milliards de dollars américains et versé 23,5 milliards de dollars en dividendes. De plus le bénéfice par action de l’entreprise est passé de 1,40 dollar en 2005 à 2,39 dollars en 2011.

Avant d’être nommé président et chef de la direction, M. Otellini était président et chef de l’exploitation (chief operating officer, ou COO) d’Intel depuis 2002. Il a succédé à Craig R. Barrett le 18 mai 2005 à la tête de la société. Il est entré chez Intel en 1974.

Paul Otellini détient un baccalauréat en économie de l’Université de San Francisco et une maîtrise en administration des affaires de l’Université de Californie, Berkeley. Il est aussi membre du conseil d’administration de Google.

Denis Lalonde
Denis Lalondehttp://www.directioninformatique.com
Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde

Articles connexes

Collaboration entre Exfo et Intel pour la détection des défauts dans les infrastructures

Exfo, une entreprise développant des solutions de test, de monitoring et d'analytique pour l'industrie des communications, annonce aujourd'hui le lancement d'une solution pour aider les opérateurs de réseaux 5G à détecter et à corréler les problèmes de dégradation du service. 

Intel Vision 2022 : le processeur Habana Gaudi2 concurrence le Nvidia A100

Dans le cadre du Intel Vision 2022, Intel a dévoilé le processeur d'entraînement d’intelligence artificielle (IA) Gaudi2 AI fraîchement sorti de ses Habana Labs, la société israélienne de puces accélératrices d'IA acquise en 2019.

La puce M1 Ultra d’Apple est deux puces M1 Max réunies

Le nouveau système sur puce M1 Ultra d'Apple a volé la vedette lors de l'événement Apple du 9 mars dernier.

Hashtag Tendances, 3 mars 2022 — Effets boule de neige du conflit en Europe; et plus

Hashtag Tendances, 2 mars 2022 — Enjeux d’externalisation; restrictions technologiques; des pirates informatiques choisissent leur camp; et plus.

Restrictions technologiques contre la Russie

Le Conseil de l'Union européenne impose depuis vendredi des restrictions sur les exportations en Russie de produits qui « pourraient contribuer à l’amélioration technologique de son secteur de la sécurité et de la Défense ».