Le point sur les appareils informatiques à domicile au Québec en 2014

La présence des appareils mobiles dans les foyers serait en hausse en 2014, mais celle d’autres appareils connectés serait encore modeste.Utilisateur de TI de la génération X

Selon la dernière édition de l’étude NETendances du CEFRIO, un organisme québécois de liaison et de transfert dans le domaine des technologies de l’information, un ordinateur serait présent dans 83,1 % des foyers québécois en 2014.

Le rapport du CEFRIO indique que 66,4 % des foyers québécois seraient équipés d’un ordinateur portatif (60,4 % en 2013) et 59,2 % des foyers seraient dotés d’un ordinateur de table (52,1 % l’année dernière).

Sans surprise, la proportion des foyers ayant au moins un ordinateur à la maison serait inversement proportionnelle à l’âge. Dans le groupe des personnes âgées de 18 à 24 ans, 92,2 % des foyers auraient au moins un ordinateur à la maison – 79 % auraient un ordinateur portatif et 68 % un ordinateur de table.

À l’autre bout du spectre, dans le groupe des personnes âgées de 75 ans et plus, 45 % des foyers auraient au moins un ordinateur à la maison – 28 % auraient un ordinateur portatif et 28 % un ordinateur de table.

Appareils mobiles et connectés

L’étude NETendances du CEFRIO souligne une progression importante d’année en année de la proportion des foyers qui auraient une tablette numérique ou un téléphone intelligent.

Ainsi, il y aurait un téléphone intelligent dans 53,3 % des foyers québécois en 2014, contre 41,8 % des foyers en 2013. D’autre part, il y aurait une tablette numérique dans 44,7 % des foyers québécois cette année, contre 26,5 % des foyers l’année dernière. La liseuse numérique, de son côté, serait présente dans 12,5 % des foyers en 2014, contre environ 12 % en 2013.

En général, la présence d’appareils mobiles dans les foyers québécois serait inversement proportionnelle à l’âge. Chez les personnes de 18 à 24 ans, 73 % auraient un téléphone intelligent, 69 % une tablette numérique et 26 % une liseuse numérique. Chez les personnes de 75 ans et plus, 18 % auraient une tablette numérique, 13 % un téléphone intelligent et 5 % une liseuse numérique.

D’autre part, l’étude du CEFRIO indique que d’autres types d’appareils connectés en réseau seraient peu présents dans le foyer québécois en 2014. Selon l’étude, 22,3 % des foyers hébergeraient un terminal intelligent, 20,6 % une télévision connectée et 15,3 % un lecteur multimédia en continu.

L’étude du CEFRIO indique que le nombre d’heures d’utilisation d’Internet par semaine serait demeuré stable chez les adultes québécois, soit en moyenne 20,5 heures par semaine en 2014 contre 19,8 heures par semaine en 2013.

Pour la réalisation de ce volet de l’étude NETendances du CEFRIO, la firme de sondage BIP a interrogé 1 003 adultes québécois au téléphone en juin 2014.

À lire aussi : Hausse du branchement à Internet à domicile au Québec en 2014

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

De nombreuses entreprises nord-américaines n’ont pas d’assurance contre la cybercriminalité

De nombreuses organisations nord-américaines n'ont toujours pas de cyber assurance, révèle une nouvelle étude, et celles qui en ont n'ont pas une couverture suffisante.

La performance des réseaux canadiens pratiquement inchangée

La société de recherche sur les réseaux Ookla a récemment publié son analyse trimestrielle de l'Internet mobile et fixe pour le Canada. Avec la prolifération des environnements de travail hybrides, les performances des réseaux deviennent de plus en plus importantes. À cet égard, le rapport démontre que les vitesses mobiles du Canada seraient suffisantes pour prendre en charge la plupart des fonctions de travail à distance comme les réunions Zoom et les applications de bureau à distance.

Une étude révèle que les données obscures nuisent aux stratégies de DataOps

Quest Software, un fournisseur de logiciels de gestion de systèmes, de protection des données et de sécurité, en collaboration avec l'Enterprise Strategy Group (ESG), a publié le rapport 2022 sur l'état de la gouvernance et de l'autonomisation des données, un rapport annuel mettant en évidence les principaux défis et innovations en matière de gouvernance des données, de gestion des données et de DataOps.

Inquiets de la résilience Internet et des télécoms de votre entreprise ? Posez ces questions

Les pannes pancanadiennes d'Internet et de réseau cellulaire causées par l'incident de la semaine dernière chez Rogers Communications devraient inciter les décideurs des entreprises de télécommunications et de TI à réfléchir attentivement à la résilience des télécommunications dans les services qu'ils achètent.

Le PDG de Rogers admet que la panne aurait été causée par une opération d’entretien

À la suite de la panne majeure de ses services cellulaires, de câbĺodistribution et d'Internet qui a commencé tôt vendredi matin et qui perdure, le président et chef de la direction de Rogers Communications, Tony Staffieri, a publié un nouveau message expliquant ce que l'entreprise croit en être la cause : « une panne du réseau suite à une mise à jour de maintenance de notre réseau central, qui a provoqué un dysfonctionnement de certains de nos routeurs tôt vendredi matin ».