Le leadership numérique est un sport d’équipe

L’innovation, dans les affaires numériques, peut engendrer des scénarios complexes et entrainer des défis juridiques, règlementaires et éthiques. Ces défis ne surviennent pas seulement pendant les phases d’élaboration stratégique et de développement d’affaires. Le leadership d’une organisation doit évoluer pour accompagner la transformation numérique.

Sport d'équipe
Image : ThinkStock

Les affaires numériques changent la proposition de valeur pour le consommateur, le modèle d’affaires, le modèle de l’industrie, le modèle financier, la culture, la règlementation, les talents nécessaires et, plus encore. Pour cette raison, la transformation numérique ne peut être la responsabilité d’une seule fonction ou d’un seul département. Gagner dans les affaires numériques sera un effort d’équipe.

Peu de dirigeants sont impliqués dans les changements numériques

Pourtant, plusieurs compagnies tentent toujours d’entrainer leurs hauts dirigeants dans la course numérique. Lors d’un récent webinar de Gartner pendant lequel nous avons échangé sur les comportements clés, les personas, qui sont nécessaires pour diriger les affaires numériques, nous avons demandé aux participants quel était le degré d’engagement dans les affaires numériques des membres du comité exécutif. Les participants, qui regroupaient des dirigeants d’affaires et de technologie de tous les domaines d’activités ont répondu que seulement un petit nombre des dirigeants sont impliqués. Comme nous en parlerons lors du prochain sommet des DPI et exécutifs en TI à Toronto, plusieurs hauts dirigeants auront à réinventer leur style de leadership pour porter la transformation numérique.

Tous les hauts dirigeants jouent dans l’équipe numérique

Il peut être tentant de croire que les affaires numériques peuvent être décomposées en petits silos spécialisés. Toutes les organisations ont tendance à maintenir le statu quo et à repousser les forces qui essaient de changer les approches conventionnelles et les pratiques bien établies.

Tous les dirigeants doivent participer au même jeu numérique. La recherche et le développement ne peut piloter des produits numériques sans l’appui du légal. Les ventes ne peuvent proposer des services en ligne sans l’appui des TI pour en assurer l’évolution rapide, et le PDG ne peut promettre aux clients un nouvel avenir brillant si l’équipe ne peut pas livrer. Surtout, le conseil d’administration ne peut pas convaincre les investisseurs de rester loyaux si la compagnie commence à ressembler à une victime.

Vous pouvez mesurer votre quotient numérique en répondant à ce court test : Digital Persona Quiz (en anglais uniquement).

Mark Raskino est un «?Gartner Fellow?» membre de l’équipe de recherche sur les PDG. Il travaille principalement avec des PDG, des responsables stratégiques, des dirigeants numériques et des membres des conseils d’administration qui s’intéressent aux tendances en affaires et en technologie et leurs implications sur les stratégies d’affaires, les modèles d’affaires, le leadership et l’organisation.

Articles connexes

Un sondage de Cisco Canada révèle que l’innovation n’est pas une priorité pour la plupart des organisations canadiennes

Cisco Canada et Angus Reid ont publié un sondage qui révèle que les organisations canadiennes ont du mal à augmenter leurs investissements dans l'innovation.

Une escouade numérique pour aider les PME dans leur transformation

Le Réseau des CCTT - Synchronex lance une nouvelle plateforme nommée « Mon succès numérique » et invite les PME et les organismes de partout au Québec à se propulser vers l'avenir. 

TCS lance le centre de recherche et d’innovation Pace Port Toronto

Tata Consultancy Services (TCS) a annoncé cette semaine l'ouverture de son cinquième et plus grand centre mondial de recherche et d’innovation à Toronto, qui, selon la société, est conçu pour aider les entreprises canadiennes à « donner vie plus rapidement aux innovations numériques ».

Lancement du Concours canadien d’innovation technologique de KPMG

Cette année encore, KPMG se lance à la recherche du meilleur entrepreneur canadien en technologie et invite les entreprises en démarrage à se disputer le titre d'innovateur technologique de l'année au pays et avoir l'occasion de compétitionner contre leurs pairs à l'échelle mondiale.

Plus de 7,5 G$ de Québec pour « inventer, développer, commercialiser »

Le gouvernement du Québec annonce la Stratégie québécoise de recherche et d'investissement en innovation 2022-2027 sous le thème « Inventer, développer, commercialiser ».