Le gestionnaire de mots de passe Bitwarden obtient un financement de 100 millions de dollars

Le gestionnaire de mots de passe libre Bitwarden a reçu un investissement intéressant de 100 millions de dollars américains dirigé par la société de capital de croissance PSG.

Le logiciel de Bitwarden gère les identifiants de connexion dans un coffre-fort crypté personnel qui est verrouillé derrière un mot de passe principal défini par ses utilisateurs. Avec lui, les utilisateurs n’ont besoin de mémoriser qu’un seul mot de passe pour accéder à toutes leurs informations d’identification. Bien que les gestionnaires de mots de passe semblent contradictoires dans la mesure où ils constituent un point de défaillance unique, ils protègent la sécurité globale de leurs utilisateurs en générant des mots de passe forts et uniques et en réduisant la réutilisation des mots de passe. De plus, ils fournissent également des services de partage d’informations d’identification sécurisés.

« Notre investissement dans Bitwarden reflète notre conviction que le marché de la gestion des mots de passe est sur le point de connaître une croissance considérable à mesure que l’utilisation des comptes en ligne augmente et que les problèmes de sécurité augmentent dans l’environnement de travail hybride », a commenté Tom Reardon, directeur général du PSG, dans le communiqué de presse. Reardon a souligné l’aspect libre de Bitwarden, le qualifiant de caractéristique qui le distingue des autres.

Comme il s’agit d’un produit libre, n’importe qui peut voir et examiner le code source de Bitwarden. Le service est également multiplateforme, disponible sur les systèmes mobiles et de bureau.

Dans son communiqué de presse, Bitwarden a déclaré qu’elle desservait « des dizaines de milliers » d’entreprises et des millions d’utilisateurs.

Le service offre un niveau gratuit pour la gestion des mots de passe personnels. Une version d’entreprise payante apporte des fonctionnalités supplémentaires telles que des capacités d’authentification unique (SSO) et des options de déploiement auto-hébergées.

L’article original (en anglais) est disponible sur IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Adaptation et traduction française par Renaud Larue-Langlois.

Tom Li
Tom Li
Les télécommunications et le matériel grand public sont les principaux sujets couverts par Tom chez IT World Canada. Il aime parler de l'infrastructure de réseau du Canada, des produits semi-conducteurs et, bien sûr, de tout ce qui est nouveau dans le domaine des technologies grand public. Vous le verrez aussi occasionnellement signer des articles sur les actualités liées à l'infonuagique, à la sécurité et au logiciel en tant que service. Si vous êtes prêt pour une longue discussion sur les nuances de chacun des secteurs ci-dessus ou si vous avez un produit à venir que les gens vont adorer, n'hésitez pas à lui envoyer un message à [email protected]

Articles connexes

Nouvelle plateforme basée sur l’IA pour aider les PME à prospérer

Cubeler est un portail d’affaires pour aider les PME à réaliser leur potentiel de croissance. Cette plateforme gratuite sur inscription permet aux PME de faire face au changement et d’accélérer leur croissance. d’accélérer la recherche de financement, d’accéder à des perspectives stratégiques sur le marché, de réseauter avec d’autres PME et de créer des publicités hautement ciblées pour promouvoir leurs produits et services.

Aide fédérale de 4 M$ à l’ÉTS pour l’innovation et le transfert technologique

Pascale St‑Onge, ministre des Sports et ministre responsable de Développement économique Canada pour le Québec, annonce aujourd'hui une contribution non remboursable de 3,76 M$ à l’École de technologie supérieure (ÉTS). Ce soutien vise l'acquisition d'équipements de pointe qui permettront d'améliorer la capacité des entreprises à innover par le biais de transferts technologiques.

Druide informatique offre 1 M$ pour soutenir la recherche en littératie à l’UQAM

Druide informatique, surtout connue pour son populaire logiciel de correction Antidote, octroie 1 million de dollars à la Fondation de l'UQAM pour créer la Chaire de recherche sur les apprentissages fondamentaux en littératie et mettre sur pied la Bourse Antidote en orthopédagogie.

Financement de 20 M$ pour Unito afin de façonner l’avenir de la collaboration numérique au travail

Unito, une entreprise québécoise qui développe des logiciels d'automatisation de workflows, vient de compléter une ronde de financement de 20 M$ menée par la CDPQ. De nouveaux investisseurs dont Rainfall Ventures et Investissement Québec rejoignent les investisseurs existants Bessemer Venture Partners, Tom Williams et Mistral Ventures. Ce financement permettra à Unito de renforcer sa présence croissante sur le marché.

Les employés en ont assez des problèmes de connexion aux applications, selon un rapport

Se connecter à de nombreuses applications professionnelles – et parfois devoir se connecter à plusieurs reprises – agace de nombreux employés et nuit peut-être à leur productivité, selon un sondage réalisé par un fournisseur de gestion de mots de passe basé au Canada.