Le fournisseur iWeb joint la Fondation OpenStack

Le fournisseur iWeb devient un commanditaire commercial de la Fondation OpenStack qui soutient le développement d’une infrastructure service libre pour l’informatique en nuageLogo d'iWeb

Le fournisseur montréalais iWeb, qui fournit des services d’hébergement Internet et d’infrastructure TI, se joint aux commanditaires commerciaux du projet de plateforme d’infonuagique libre OpenStack. Selon iWeb, l’entreprise participe aux activités de développement d’OpenStack depuis plusieurs mois.

OpenStack est un projet collaboratif de développement d’une infrastructure service pour l’informatique en nuage qui est fondée sur le principe de l’informatique libre, normalisée et extensible. OpenStack est en quelque sorte un système d’exploitation qui sert à établir des nuages publics ou privés à l’aide d’un ensemble de ressources en traitement informatique, en stockage et en réseautique qui fonctionnent sur du matériel normalisé.

Selon les informations publiées dans le site Web de la Fondation OpenStack, un commanditaire commercial peut utiliser le logo d’OpenStack pourvu que ses produits répondent à des exigences techniques précises. Il en coûte 25 000 dollars américains par année pour être un commanditaire commercial de la Fondation OpenStack.

Pour l’instant, la Fondation OpenStack compte trente-deux commanditaires commerciaux parmi lesquels on retrouve Alcatel-Lucent, Brocade, EMC, Huawei, PayPal et Seagate.

Également, la Fondation OpenStack est soutenue par seize membres de catégorie « or » dont font partie Cisco, Dell, Ericsson, Intel, VMware et Yahoo. La Fondation OpenStack est aussi soutenue par huit membres de catégorie « platine » parmi lesquels on retrouve Canonical (Ubuntu), HP, IBM, Red Hat, RackSpace et SUSE.

Le projet OpenStack a été amorcé en 2010 par l’entreprise Rackspace Hosting et l’agence gouvernementale américaine NASA. Selon le site web de la Fondation OpenStack, le projet bénéficie de l’implication de plus de 5 600 membres individuels et de 850 organisations dans 114 pays. Le code source pour OpenStack est accessible en fonction d’une licence de développement Apache 2.0.

Soulignons qu’iWeb a accueilli un ancien dirigeant de Rackspace dans son conseil d’administration en février 2012. Il s’agit de Bruce Knooihuizen, qui été chef de la direction financière chez Rackspace de mars 2008 à avril 2011.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Hashtag Tendances, 5 mai 2022 — Apple cache des applications, Amazon permet les téléphones, HP désactive des cartouches d’encre ; et plus

Balado Hashtag Tendances, 5 mai 2022 — Apple masque des applications dans son App Store, Amazon permet les téléphones sur le lieu de travail, Internet Explorer à l’aube de la retraite et HP désactive des cartouches d’encre.

Améliorations à la plateforme Torque de Quali

Quali, un fournisseur de solutions d'automatisation des infrastructures d'environnement à la demande améliore les fonctionnalités de plan de contrôle de sa plateforme Torque.

L’ordinateur spatial de HPE a réalisé 24 expériences sur la Station spatiale internationale

L’ordinateur Spaceborne Computer-2 (SBC-2) de HP Enterprise est arrivé sur la Station spatiale internationale en février 2021, dans le cadre d'une mission de réapprovisionnement de Northrop Grumman.

Réduire le changement climatique grâce à des technologies numériques comporte des risques

Des gains d’atténuation du changement climatique permis par des technologies numériques peuvent être réduits ou contrebalancés par la croissance de la demande de biens et services en raison de l’utilisation d’appareils numériques, entre autres.

Jeu vidéo : Beenox ouvre un studio à Montréal

Le studio de développement Beenox, basé à Québec, ouvre un studio à Montréal pour accroître ses capacités de développement de jeux vidéo, notamment pour le jeu Call of Duty et d’autres nouveaux projets.