Le fondateur de Mila nommé troisième scientifique le plus influent au monde

Le professeur Yoshua Bengio, directeur scientifique et fondateur de Mila, l’institut québecois d’intelligence artificielle (IA), figure au troisième rang de la liste des chercheurs les plus reconnus et influents, tous domaines confondus, publiée par l’université Stanford de Californie.

L’apport de ce chercheur qui est également professeur titulaire au département d’informatique et de recherche opérationnelle de l’Université de Montréal a été reconnu le 14 octobre dernier dans le cadre du dévoilement de la liste annuelle des scientifiques les plus influents au monde. 

Cette liste est agrégée par le professeur John PA Ioannidis et son équipe à l’aide des données bibliométriques de la base de données Scopus. Elle est considérée par la communauté scientifique comme la référence en la matière. L’intelligence artificielle et l’analyse d’image sont en tête des sujets de recherche les plus populaires de cette liste, suivis par la physique appliquée et la médecine générale et interne. 

Outre cette distinction, le professeur Bengio est co-lauréat du prix A.M. Turing en 2018 et il se classe au premier rang des informaticiens dans le monde en termes d’indice H des citations. Fellow de la Royal Society de Londres et de la Société Royale du Canada, il est aussi Chevalier de la Légion d’honneur de France et Officier de l’Ordre du Canada.

Logo : Mila

Fondé en 1993 au sein de l’Université de Montréal, Mila a pour vocation la recherche fondamentale, l’application des technologies en intelligence artificielle et la création de jeunes pousses, dont la moitié sont des entreprises étudiantes. Situé à Montréal dans le secteur Mile-Ex, il regroupe plusieurs chercheurs et institutions telles que l’Université de Montréal, l’Université McGill, HEC Montréal et Polytechnique Montréal. Le centre abrite 350 chercheurs, des professeurs et des étudiants gradués voués à la recherche, plusieurs employés et plus d’une centaine de collaborateurs industriels.

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à [email protected]

Articles connexes

Google ouvre son nouveau bureau de Montréal et versera 2,75 M$ pour soutenir l’écosystème technologique et la formation aux compétences numériques du Québec

Une vingtaine d'années après son arrivée au Québec, Google Canada célèbre l'ouverture officielle de l'espace Google Viger, un bureau axé sur la durabilité au centre-ville de Montréal. Et dans le but de renforcer le soutien à l'écosystème technologique du Québec, la société s'engage à verser 2,75 M$, incluant le maintien du soutien à Mila, l'élargissement des cours des certificats de carrière Google, et l'octroi de subventions Google.org à Digital Moment, NPower Canada et à d'autres organismes sans but lucratif locaux.

Intel et Mila unissent leurs forces pour une intelligence artificielle responsable

Intel annonce aujourd’hui une collaboration stratégique de recherche et de co-innovation de trois ans avec Mila, un institut de recherche en intelligence artificielle (IA) de Montréal. Dans le cadre de cette collaboration, une vingtaine de chercheurs d’Intel et de Mila vont travailler sur le développement de techniques d'IA avancées pour relever les défis mondiaux tels que le changement climatique, la découverte de nouveaux matériaux et la biologie numérique.

Partenariat entre Mila et Twitter en apprentissage automatique

Des étudiants et des professeurs de l’Institut québécois d’intelligence artificielle (Mila) collaboreront avec des chercheurs du groupe d’apprentissage automatique Cortex de Twitter en matière d’apprentissage automatique.

Québec veut plus de numérique en éducation

Un montant de 10,6 millions de dollars sera utilisé sur deux ans par le gouvernement du Québec pour intégrer plus d'outils numériques de gestion et de prise de décisions au ministère de l’Éducation et au réseau scolaire.

600 organisations du Québec proposent des produits basés sur l’intelligence artificielle

Environ 600 organisations du Québec développent et commercialisent des produits ou des services basés sur l’intelligence artificielle, selon une étude produite par PwC Canada pour le Forum IA Québec.