Le crime informatique a atteint l’âge adulte, selon McAfee

L’éditeur McAfee relève le rôle clé de l’industrie du programme malveillant du « Web invisible » dans les attaques et violations de données de l’automne 2013.Illustration du concept de sécurité informatique

L’éditeur de solutions de sécurité McAfee, qui appartient à Intel, vient de publier un rapport consacré aux menaces informatiques qui ont eu lieu durant le quatrième trimestre 2013.

McAfee y considère que cette période sera reconnue comme celle lors de laquelle le crime informatique est devenu une réalité pour plus de gens que jamais auparavant. Cette réalité aura été perceptible notamment aux utilisateurs d’appareils mobiles et aux entreprises qui utilisent des systèmes informatiques de gestion de l’information sur les ventes et les inventaires.

Également, la période aurait été caractérisée par l’utilisation de techniques telles que les rançongiciels (ransomware en anglais), soit des logiciels malveillants qui permettent de verrouiller un ordinateur ou de chiffrer des données afin d’exiger de l’argent pour en rétablir l’accès.

De plus, le rapport de McAfee mentionne que l’utilisation de programmes malveillants à signature numérique d’apparence légitime aurait triplée en 2013 grâce aux réseaux de diffusion de contenu et à la manipulation de certificats de sécurité.

McAfee propose comme explications la facilité croissante d’acheter des programmes malveillants en ligne et d’y vendre des informations provenant de cartes de crédit volées ainsi que d’autres données personnelles.

L’éditeur McAfee souligne que cette vague est survenue à un moment où l’industrie du commerce de détail cherchait justement à rassurer les consommateurs quant à la sécurité de leurs transactions.

Articles connexes

Mauvaise journée pour Intel dont la cote a baissé… mais une bonne journée pour AMD

Suite à l' annonce selon laquelle l'équipe de direction d'Intel Corp. réduira ses salaires jusqu'à 25 % et réduira le salaire des employés de 5 % à la suite d'une grave crise économique, la triste nouvelle s'est poursuivie hier, avec la baisse par S&P Global Ratings de la cote de l'entreprise de A+ à A.

Des ressources gratuites sur la cybersécurité pour les détaillants canadiens sont maintenant disponibles

Les détaillants de partout au Canada ont maintenant accès à un programme de cybersécurité en ligne gratuit et bilingue.

BMR maintient la solution d’étiquette électronique Pricer de JRTech

À la suite d'un examen approfondi des technologies alternatives d'étiquettes électroniques de gondole (EEG) et d'étiquettes numériques intelligentes ou « digital smart labels (DSL) », BMR, qui regroupe plus de 275 centres de rénovation et quincailleries au Québec, en Ontario et dans les provinces maritimes, réaffirme sa confiance envers JRTech Solutions comme « fournisseur exclusif de référence » au sein de son réseau. 

Des résultats et des prévisions sombres pour les géants de la technologie

Alphabet, Amazon, Meta et Microsoft ont toutes annoncé des bénéfices défavorables, rapportant des baisses des revenus et des cours des actions après des décennies de croissance alors qu'ils font face à une hausse de l'inflation et des taux d'intérêt et à une récession imminente. Selon certaines informations  les quatre sociétés affichent une perte de capitalisation boursière combinée de 350 milliards de dollars américains.

Balado Hashtag Tendances, 22 septembre 2022 — La fin pour Pentium et Celeron, plus de pub dans l’App store, un pirate informatique arrêté et...

Balado Hashtag Tendances, 22 septembre 2022 — Cette semaine : Intel abandonne les marques Pentium et Celeron, de nouveaux emplacements publicitaires dans le App store d’Apple, la police ontarienne neutralise un pirate informatique et la fortune de Mark Zuckerberg diminue.