Le Canada et les États-Unis touchés par des défaillances du système NOTAM

NAV Canada, propriétaire et exploitant du service de navigation aérienne civile du Canada, a tweeté hier que son système d’entrée des NOTAM (Notice to Air Missons) avait subi une panne, un jour après que son équivalent américain, la Federal Aviation Administration (FAA) ait signalé un problème similaire.

Le système NOTAM alerte les pilotes des dangers potentiels le long de leur route de vol.

NAV Canada a déclaré que la panne avait duré de 10 h 20 HNE à 13 h 15 HNE et n’a causé aucun retard ni annulation.

Selon l’organisme, l’incident n’était pas lié à la défaillance du système NOTAM de la FAA, qui a entraîné l’annulation de plus de 1300 vols et en a retardé plus de 10 000, à l’intérieur et à l’extérieur des États-Unis.

« Nous continuons de surveiller nos systèmes et d’enquêter sur la cause », a tweeté NAV Canada .

Plus tard dans la soirée, la société a affirmé que la perturbation avait été causée par une panne de matériel informatique et a nié la possibilité d’une cyberattaque.

Aux États-Unis, les systèmes de la FAA ont également été restaurés et, dans leur dernière mise à jour , l’agence a lié la panne à un « fichier de base de données endommagé », et a également soutenu qu’il n’y avait aucune preuve d’une cyberattaque.

« La FAA travaille avec diligence pour identifier davantage les causes de ce problème et prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher que ce type de perturbation ne se reproduise. »

Les systèmes principal et de secours du NOTAM de la FAA ont été touchés, selon un haut responsable du gouvernement. Les autorités poursuivent également leurs enquêtes, a rapporté NBC News.

Jusqu’à présent, il n’est pas clair si les voyageurs recevront une indemnisation. Habituellement, les compagnies aériennes offrent une indemnisation pour les retards, mais cette fois, le problème a été causé par la FAA dirigée par le gouvernement. Interrogé par un journaliste, le secrétaire américain aux Transports, Pete Buttigieg, n’a pas précisé si le département des Transports verserait une indemnisation.

L’article original (en anglais) est disponible sur IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique.

Adaptation et traduction française par Renaud Larue-Langlois.

Ashee Pamma
Ashee Pamma
Ashee est rédactrice pour IT World Canada. Elle a obtenu son diplôme en communication et études médiatiques à l'Université Carleton à Ottawa. Elle espère devenir chroniqueuse après d'autres études en journalisme. Vous pouvez lui envoyer un courriel à [email protected]

Articles connexes

Microsoft frappée par une panne globale d’Azure

Tôt hier matin, les clients du monde entier, à l'exception de ceux de la Chine, ont perdu l'accès à Microsoft Azure, ainsi qu'à des services tels qu'Outlook, Exchange Online et Teams. La société a attribué les problèmes à une mise à jour de son réseau étendu mondial (WAN), qu'elle a annulée.

Terre-Neuve : la panne informatique causée par une cyberattaque

Terre-Neuve reste muette sur ce qu'elle reconnaît désormais être une cyberattaque contre son réseau de la santé.

Entente entre Air Canada et Drone Delivery Canada

Air Canada Cargo commercialisera la technologie et les services de livraisons par drone de Drone Delivery Canada auprès d'expéditeurs de marchandises.

Intelligence artificielle : l’IRT Saint Exupéry s’implante à Montréal

L’Institut de recherche technologique (IRT) Saint Exupéry ouvre à Montréal un bureau se spécialisant en intelligence artificielle.

Transport aérien : le fournisseur de systèmes SITA s’agrandit à Montréal

Le fournisseur de systèmes informatiques pour l'industrie du transport aérien dit souhaiter faire de Montréal son centre de développement de systèmes.