L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 27/04/2007

Logibec Groupe Informatique, Look Communications et Apple diffusent les résultats obtenus au deuxième trimestre de leurs années financières. CPL Technologies en fait autant pour son quatrième trimestre et son année financière 2006, alors qu’Emergis rapporte les données du premier trimestre de son année financière 2007.

Résultats de mi-année pour Logibec

Logibec Groupe Informatique, qui développe des systèmes d’information pour le secteur de la santé et des services sociaux, rapporte des revenus de 12,3 millions $ au terme du deuxième trimestre qui a pris fin le 31 mars dernier. Ces revenus sont en hausse de 28 % en comparaison avec les revenus de 9,6 millions $ réalisés lors du deuxième trimestre de l’année financière précédente.

Le bénéfice net du trimestre est de 2,3 millions $, en augmentation de 57 % par rapport à la période équivalente de l’année dernière, alors que le bénéfice net avait été de près de 1,5 million $.

78 % des revenus du trimestre sont attribuables au marché canadien et 22 % au marché américain. Au Canada, la progression des revenus est attribuable aux travaux spéciaux liés à l’application des mesures d’équité salariale pour les employés des établissements publics de santé et services sociaux qui utilisent ses services de paie, aux services professionnels rendus aux clients qui utilisent ses progiciels clinico-administratifs, aux services de développement du progiciel I-CLSC ainsi qu’à la vente et l’installation de serveurs. Aux États-Unis, la croissance des revenus s’explique par l’augmentation des revenus récurrents.

Pour le premier semestre complété de l’année financière 2007, Logibec rapporte des revenus de près de 22,3 millions $, en hausse de 17 % en rapport avec les revenus de 19 millions $ en 2006. Le bénéfice net est supérieur à 3,9 millions $, en augmentation de 39 % en comparaison avec le bénéfice net de plus de 2,8 millions $ en 2006.

Résultats de mi-parcours chez Look Communications

Le fournisseur de services multimédias sans fil Look Communications rapporte des revenus de 6,3 millions $ pour le deuxième trimestre de son année financière qui s’est terminée le 28 février 2007. Il s’agit d’un recul de 1,6 million $ en comparaison avec les revenus de 7,9 millions $ du deuxième trimestre de l’année financière 2006.

La perte nette de près de 1,4 million $ est légèrement inférieure à celle qui avait été rapportée au terme du trimestre équivalent de l’année précédente.

Pour les six mois de l’année financière 2007, Look Communications rapporte des revenus de 12,9 millions $, alors que le premier semestre de l’année financière précédente avait généré des revenus de 16,2 millions $. La perte nette de 2,7 millions $ est presque identique à celle qui avait été rapportée pour les six premiers mois de l’année financière 2006.

Dans son rapport de mi-année, qui n’a pas été vérifié, les gestionnaires de l’entreprise manifestent un doute quant à la capacité de l’entreprise de poursuivre ses pleines activités, en référant aux pertes encourues au cours des dernières années. Le document dit que l’entreprise pourra poursuivre ses activités si elle peut atteindre et maintenir une exploitation profitable et mettre en place sa stratégie d’affaires avec succès.

D’autre part, Unique Broadband Solutions, la société mère de Look Communications, poursuit plusieurs entreprises, dont Rogers, Bell, Allstream et Inukshuk à propos du non-respect d’une entente relative à l’utilisation d’un spectre d’ondes pour la prestation de services de télécommunications sans fil.

Apple réalise son meilleur trimestre

Le concepteur de matériel informatique et multimédia Apple déclare des revenus de 5,26 milliards $US pour le deuxième trimestre de son année financière 2007, contre des revenus de 4,36 milliards $US lors du trimestre équivalent de l’année précédente. Le bénéfice net est de 770 millions $US, alors que le deuxième trimestre de l’année financière précédente avait produit un bénéfice net de 410 millions $US.

Apple a précisé que les ventes hors des États-Unis avaient constitué 43 % du chiffre d’affaires de ce trimestre, au terme duquel 1,5 million d’ordinateurs et 10,5 millions de lecteurs iPod ont été livrés. Le directeur des services financiers de l’entreprise a indiqué que ce trimestre avait été la période la plus rentable de l’histoire de l’entreprise.

Bilan de fin d’année chez CPL Technologies

La montréalaise CPL Technologies, qui produit des logiciels de gestion du service à la clientèle, a fait savoir que le quatrième trimestre de son année financière 2006, qui a pris fin le 31 décembre 2006, lui a permis de réaliser des revenus de 623 976 $. Il s’agit d’une hausse de 66 % en comparaison avec les revenus de 376 416 $ qui avaient été déclarés au terme du quatrième trimestre de l’année financière 2005.

Le trimestre s’est soldé par une perte nette de 39 332 $, que l’entreprise explique par les coûts reliés à l’embauche de personnel à une mauvaise créance de 60 000 $ et à la radiation d’actifs liés à la fin d’activités qui n’étaient pas rentables. Une perte nette de 10 441 $ avait été rapportée au terme du quatrième trimestre de l’année 2006.

Pour l’année financière 2006, l’entreprise rapporte des revenus de 2,3 millions $, ce qui constitue une augmentation de 33 % en rapport aux revenus de 1,7 million $ obtenus en 2005. Le profit net pour l’année 2006 est de 122 039 $, alors qu’un profit net de 86 025 $ avait été obtenu l’année précédente.

L’entreprise se félicite de la croissance de ses commandes en provenance de l’extérieur du Québec au cours de l’année complétée. Le chiffre d’affaires hors Québec, qui était de 13 % en 2005, a été de 24 % en 2006. L’année 2006 a également été caractérisée par une augmentation de 100 % des revenus associés aux contrats de service et d’entretien de logiciels, ainsi que par un changement de partenaire européen pour faire progresser l’expansion de l’entreprise sur le Vieux Continent.

Résultats de premier trimestre chez Emergis

La firme Emergis, de Montréal, qui est spécialisée en solutions d’automatisation des transactions et des échanges sécurisés d’information dans les secteurs des services financiers et de la santé, a terminé le premier trimestre de son année financière 2007 le 31 mars dernier.

L’entreprise rapporte des revenus de 45,7 millions $, en hausse de 13 % en comparaison avec les revenus de 40,3 millions $ du premier trimestre de l’année financière 2006. De ces revenus, 34,5 millions $ sont attribuables aux produits liés au secteur de la santé et 11,2 millions $, à ceux liés au secteur de services financiers.

Les revenus associés aux secteurs de la santé ont ainsi augmenté de 39 % en douze mois, en raison de l’acquisition des entreprises Dinmar et FrontLine en 2006, de l’augmentation des revenus de licences, de la croissance des services d’experts-conseils pour les systèmes d’information sur les médicaments et de la progression du traitement des demandes de règlement.

Les revenus récurrents constituent 79 % des revenus totaux du trimestre, alors qu’ils représentaient 91 % des revenus au même moment de l’année précédente. La hausse de la prestation de services-conseils dans le secteur de la santé explique cette variation.




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+