L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 13/04/2007

Alors qu’Orthosoft et Lyrtech diffusent les résultats financiers pour leurs années financières 2006, Cogeco en fait tout autant pour son premier semestre financier 2007.

Bilan financier pour 2006 chez Orthosoft

La montréalaise Orthosoft, spécialisée en logiciels, en instruments et en systèmes informatisés pour la chirurgie orthopédique, a diffusé les résultats financiers de son année financière qui a pris fin le 31 décembre 2006.

L’entreprise rapporte des ventes totales de plus de 12,6 millions $, en hausse de près de 24 % en comparaison avec l’année financière 2005. Les ventes de logiciels ont rapporté 2,8 M$, en hausse de 51 %, alors que celles de produits matériels ont généré 6,6 M$, en croissance de 37 %. Les revenus récurrents ont produit des revenus de près de 2,5 M$, en augmentation de 97 %. Toutefois, les revenus associés aux services de développement n’ont rapporté que 0,6 M$, soit une réduction de 71 %, ce qui était prévu aux dires de l’entreprise.

Les ventes directes ont rapporté 4,4 M$ en 2006, contre 1,2 M$ en 2005, soit une augmentation de 266 %. Le chef de l’exploitation de l’entreprise, Yvan Beaudoin, attribue cette augmentation, comme celle des revenus de logiciels, à la commercialisation d’applications universelles pour la hanche et le genou ainsi qu’à l’augmentation de l’équipe de vente.

Orthosoft rapporte une perte nette de 3,8 millions $, contre 3,2 millions $ au terme de l’année 2005, qu’elle explique par les coûts associés à l’établissement de la structure de vente et aux développements technologiques. Elle espère que l’augmentation des ventes directes se traduira par une hausse annuelle des revenus de 50 %, ce qui pourrait résulter en l’atteinte de la rentabilité d’ici la fin de l’année 2008.

Lyrtech fait le bilan financier pour 2006

L’entreprise Lyrtech, de Québec, qui commercialise des technologies de signaux numériques, a généré des revenus de 16,6 M$ en 2006, ce qui représente une augmentation des revenus de 137 % en comparaison avec l’année 2005.

Le chiffre d’affaires associé aux services d’assemblage électronique a été de 9,6 M$, en hausse de 58 % sur celui de 2005, en raison de l’intégration des activités de Innovator Electronic Assembly et de la consolidation des activités de fabrication de l’entreprise à Pointe-Claire, dans l’ouest de l’île de Montréal. Les services d’assemblage ont représenté 58 % du chiffre d’affaires de l’entreprise en 2006, alors qu’il n’équivalait qu’à 32 % des revenus en 2005.

Lyrtech rapporte une perte nette de plus de 5,9 millions $ pour l’année 2006, alors que la perte nette en 2005 était de 899 000 $. Le bénéfice brut de 1,8 M$ a été affecté par une provision de 1,066 M$ pour des crédits d’impôt en R&D, par des dépenses de 787 000 $ pour l’intégration des activités de fabrication en un seul lieu et par des coûts additionnels en main-d’œuvre de 639 000 $, en raison d’interruption de fourniture de certains composants. Des frais de vente et de marketing de 1,6 M$, des frais d’administration de 3,2 M$ et des déductions de frais de R&D de crédits d’impôt de 803 000 $ expliquent la perte nette.

Résultat de mi-année chez Cogeco

L’entreprise québécoise de télécommunications Cogeco rapporte des revenus de 261 millions $ pour le deuxième trimestre de l’année financière 2007, terminé le 28 février dernier.

Ces revenus sont en croissance de 47,2 % en comparaison avec les revenus du trimestre correspondant de l’année financière 2006. Le bénéfice est de 34,5 millions $, alors qu’il avait été de 2,7 millions $ au terme du deuxième trimestre de l’année précédente. Cogeco précise toutefois que 31 millions $ sont attribuables à un gain sur dilution à la suite de l’émission d’actions, et que le bénéfice net aurait été de 3,6 millions $, autrement.

Au premier semestre de l’année financière, les revenus totalisent 524,4 millions $, en hausse de 46,6 % en comparaison avec les six premiers mois de l’année financière 2006, alors que le bénéfice net est de près de 41,3 millions $. En excluant le gain de 31 millions $ précédemment mentionné, le bénéfice net aurait été de 10,3 millions $.

Au Canada, Cogeco rapporte 64 133 ajouts d’unités de service au deuxième trimestre et 157 148 ajouts d’unités de service pour les six premiers mois de l’année financière, ce qui porte à 1 713 084 le nombre d’unités de service exploitées par l’entreprise. L’entreprise offre des services de télécommunication au Québec et en Ontario.

De ces unités, Cogeco rapporte l’ajout de 20 428 abonnés au service Internet haute vitesse pour le deuxième trimestre et 39 363 nouveaux abonnés pour le semestre, pour un total de 392 443 abonnés. 63 884 clients sont seulement abonnés au service d’accès à l’Internet. Pour la téléphonie numérique, l’ajout de 24 467 clients au deuxième trimestre et 51 083 clients pour le semestre porte le nombre de clients à 103 398.

En date du 28 février 2007, 49,3 % des clients du service de câblodistribution de Cogeco étaient abonnés au service Internet à haute vitesse, contre 41,9 % au même moment en 2006, tandis que 16,2 % des clients étaient abonnés à la téléphonie numérique, alors que seulement 5,7 % avaient adhéré au service au terme du premier semestre de l’année précédente.

Au Portugal, où elle exploite l’entreprise Cabovisao, Cogeco rapporte l’ajout de 20 266 unités de service au deuxième trimestre et 41 350 unités au semestre, pour un total de 670 571 unités. Pour le service Internet haute vitesse, l’ajout de 7 308 clients au deuxième trimestre et 15 385 clients au premier semestre porte le nombre total d’abonnés à 151 633.




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+