L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 01/12/2006

Amadeus, Tecsys et Orthosoft publient les résultats pour leurs trimestres financiers récemment complétés, tandis que Clemex et Taleo font état de l’adoption de leurs produits par leurs clients.

Premier trimestre complété chez Amadeus

Amadeus International, de Québec, qui commercialise des solutions pour la gestion du contrôle des processus de conformité, a généré un chiffre d’affaires de 590 135 $ pour le premier trimestre de son année financière 2007, ce qui représente une croissance de 74 % en comparaison avec le trimestre équivalent de l’année financière 2005.

La valeur des ventes émanant du marché américain a été de 333 491 $, contre 64 937 $ au terme de la période correspondante de l’année précédente. Lors de cette période, l’entreprise a notamment paraphé des ententes avec des entreprises américaines de l’industrie des sciences de la vie.

La perte nette, qui est de 373 983 $, est moins élevée que la perte nette de 740 102 $ qui avait été obtenue lors de la période équivalente de l’année financière 2006.

Deuxième trimestre complété chez Tecsys

Tecsys, qui conçoit des logiciels de gestion de la chaîne d’approvisionnement, a généré des revenus de 6,7 millions $US lors du deuxième trimestre de son année financière 2007, en baisse de 17 % lorsque comparés aux revenus de la même période de l’année financière précédente. L’entreprise québécoise rapporte une perte de 691 000 $US, alors qu’un bénéfice net de 27 000 $US avait été obtenu un an plus tôt.

Au cours de cette période, cinq contrats de fourniture de produits et services ont été signés avec des clients situés au Québec, aux États-Unis, au Mexique et au Royaume-Uni. Pour le premier semestre complété, les revenus sont de 15,4 millions $US et la perte nette est de 865 000 $US.

Tecsys a procédé à une restructuration majeure en conséquence aux acquisitions récemment effectuées. L’entreprise a intégré les équipes de vente de ses divisions commerciales, abandonné des marchés non rentables et licencié 10 % de sa main-d’œuvre. Elle a également révisé les résultats de ses années financières 2004 à 2006, en raison d’une interprétation inappropriée d’une méthode et d’un moment de constatation des revenus.

Troisième trimestre complété chez Orthosoft

Orthosoft, qui conçoit des logiciels, des instruments et des systèmes informatiques de chirurgie assistée par ordinateur pour les opérations au genou, à la hanche et à la colonne vertébrale, a généré des revenus de 3,82 millions $ lors du troisième trimestre de l’année fiscale 2006, en augmentation de 59 % en comparaison avec la même période de l’année fiscale 2005. Lorsque comparées avec les ventes de l’année précédente, les ventes de matériel ont augmenté de 92 %, alors que celles des logiciels a augmenté de 127 % au cours du trimestre.

La perte nette rapportée, qui est de 560 000 $, est notamment expliquée par une rémunération à base d’actions.

Des contrats pour deux entreprises au Québec

Deux entreprises présentes au Québec, visiblement fières de la progression de leurs affaires, ont récemment annoncé la progression du recours à leurs produits et services par leurs clients, soit Technologies Clemex et Taleo.

Technologies Clemex, qui produit des systèmes et des logiciels d’analyse d’images pour la microscopie quantitative, et dont le siège social est établi à Longueuil, a reçu des commandes pour des analyses d’images de la part des établissements d’entreprises de l’industrie automobile qui sont situés aux États-Unis, soit Michelin, Senior Automobile, Detroit Diesel, MRC Bearings et Lincoln Electric.

De son côté, l’entreprise Taleo qui fournit des solutions Web de gestion des ressources humaines, indique que plus de 300 nouveaux clients ont adopté sa solution Taleo Business Edition depuis le début de l’année 2006. Le siège social de l’entreprise est situé en Californie depuis juillet dernier, mais le centre de recherche et développement est demeuré à Québec.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+