L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 24/11/2006

Blue Tree Wireless, Look Communications et D-Box ont fait état de leurs récents résultats financiers. Les entreprises rapportent des pertes nettes qui sont moindres que lors des cycles correspondants de l’année précédente.

Données de troisième trimestre chez Blue Tree Wireless

Le fabricant de modems sans fil Blue Tree Wireless de Montréal rapporte des revenus de 1 123 109 $ pour le troisième trimestre de son année financière 2006, ce qui représente une augmentation de 135 % en rapport à la période correspondante en 2005 et à une croissance de 23 % en rapport au deuxième trimestre de 2006.

L’entreprise rapporte une perte nette de 158 359 $ qui est moins élevée que la perte nette de 670 454 $ du troisième trimestre financier de 2005 et que celle de 376 663 $ du deuxième trimestre de 2006.

L’entreprise identifie parmi les faits saillants trimestriels l’acceptation croissante des modems EVDO robustes à large bande, l’obtention de contrats auprès de clients pour des applications fixes de sauvegarde et de remplacement pour les relevés des compteurs, les routeurs sans fil et les systèmes de sécurité, et la certification de ses produits par tous les exploitants nord-américains de réseaux à accès multiple par répartition de code.

Bilan financier annuel chez Look Communications

Le fournisseur de services multimédias sans fil Look Communications de Montréal rapporte des revenus de 29,9 millions $ au terme de son année financière 2006 qui s’est terminée le 31 août dernier. Ceci constitue un recul en comparaison avec les revenus de 38 millions $ de l’année financière 2005. La perte nette de l’année financière 2006, qui est de 6,6 millions $, est moins élevée que la perte nette de 8,5 millions $ qui avait caractérisé l’année financière précédente.

Le vice-président du conseil d’administration et directeur général de Look Communications Gerald McGoey a indiqué que l’entreprise a continué à restructurer ses opérations pour réduire les coûts et améliorer son efficacité, tout en développant une stratégie de positionnement à titre de fournisseur de services multimédias mobiles sur les territoires de l’Ontario et du Québec.

Résultats de deuxième semestre chez D-Box

D-Box, le fabricant de générateurs de mouvements destinés à l’industrie du divertissement qui est établi à Longueuil, a généré des revenus de 980 457 $ lors du deuxième trimestre de son année financière 2006, qui c’est terminé le 30 septembre dernier. Un an plus tôt, les revenus rapportés avaient été de 820 799 $. La perte nette rapportée est de 598 727 $, ce qui représente une amélioration en comparaison avec la perte nette de 751 302 $ du deuxième trimestre de l’année financière 2005.

Le trimestre de l’entreprise s’est caractérisé par la signature d’ententes avec le studio de cinéma Fox et le laboratoire Deluxe, la participation à la création d’une norme pour l’industrie du divertissement, la présentation d’une plate-forme universelle de génération de mouvement de type Plug and Play pour des fauteuils à une place et l’obtention de brevets internationaux.




Tags: , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+