Lancement d’Element AI Orkestrator

L’entreprise montréalaise Element AI, reconnue à travers le monde pour ses solutions propulsées par l’intelligence artificielle (IA), a annoncé mardi le lancement du logiciel Element AI Orkestrator.

Conçu pour les praticiens de l’IA et les équipes de technologie de l’information (TI), cet outil de planification du travail vise à aider les entreprises à optimiser leurs propres ressources informatiques.

Orkestrator permet notamment d’optimiser l’utilisation des grappes d’unités de traitement graphique (UTG), qui fournissent la puissance de calcul nécessaire au traitement répétitif de données essentiel à l’IA.

Au fur et à mesure que les organisations mettent en œuvre leurs propres programmes d’IA, les besoins en puissance de calcul et en stockage augmentent pour faire face à des charges de travail plus lourdes basées sur les UTG, avec une gestion de plus en plus complexe, a expliqué Element AI par communiqué.

Avec Orkestrator, les professionnels peuvent créer des modèles pour supprimer une grande partie des tâches techniques nécessaires à l’utilisation efficace des UTG.

Ce processus aide les entreprises qui développent des solutions d’IA à augmenter leur productivité.

Element AI a initialement créé Orkestrator pour ses équipes internes de science des données et de recherche sur l’IA, a expliqué Ludwig Gamache, responsable des TI chez Element AI.

« Orkestrator est idéal pour les entreprises qui ont besoin d’une puissance de calcul supplémentaire pour traiter les solutions d’IA. Notre propre utilisation des UTG est supérieure à 90 % ; en utilisant l’outil Orkestrator, nous avons pu multiplier notre grappe par 36, tout en ne nécessitant qu’une augmentation minimale de notre personnel des TI », a-t-il précisé.

Le logiciel permet aux praticiens de l’IA de personnaliser leurs tâches en sélectionnant des UTG précis et en définissant des niveaux de priorité.

Des tableaux de bord en temps réel les aident à coordonner la gestion et l’entretien des grappes.

Une version en mode logiciel-service (SaaS) d’Orkestrator est offerte dès maintenant. Element AI prévoit lancer une version en ligne au printemps 2020.


Vidéo : Element AI

Lire aussi :

GroupAssur fait appel à l’expertise d’Element AI

LG Electronics : partenariat avec Element AI

Element AI lance Access Governor

Financement de 200 millions $ pour Element AI

Catherine Morin
Catherine Morin
Éditrice - Direction Informatique

Articles connexes

Intel se lance dans l’aventure avec de nouvelles offres centrées sur l’IA

Le lancement d'un produit majeur par Intel Corp. jeudi dernier a prouvé que l'organisation est clairement en plein essor, affirme Denis Gaudreault, directeur national d'Intel Canada, ajoutant qu'il espère que dans quelques années, « les gens écriront des livres sur notre redressement ».

Les protecteurs canadiens de la vie privée publient des principes pour le développement responsable de l’IA

Dans la foulée des directives de cybersécurité pour les systèmes d’IA générative publiées par le gouvernement fédéral, les régulateurs fédéraux, provinciaux et territoriaux de la protection de la vie privée du Canada ont publié leur propre ensemble de lignes directrices liées à la confidentialité.

Lancement de Coveo Relevance Generative Answering

Coveo, un fournisseur montréalais de plateformes d'IA d'entreprise, lance Coveo Relevance Generative Answering, une solution basée sur l’IA qui peut générer des réponses aux requêtes complexes des utilisateurs en tirant parti des grands modèles de langage (GML).

Un accord politique européen ouvre la voie à une loi sur l’IA

L'Union européenne est parvenue à un accord sur la première loi globale sur l'intelligence artificielle au monde. Selon l'Associated Press, les négociateurs du Parlement européen et des 27 pays membres de l’union ont signé vendredi un accord politique provisoire qui facilitera l'adoption de la loi sur l'intelligence artificielle.

L’OACIQ lance un robot conversationnel pour répondre aux questions du public

L’OACIQ, l'Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec, lance une agente conversationnelle alimentée par l’intelligence artificielle (IA) nommée Élise afin de répondre aux questions du public. Acheteurs, vendeurs et courtiers immobiliers pourront désormais obtenir des réponses à leurs questions en tout temps auprès de l'agente.

Emplois en vedette

Les offres d'emplois proviennent directement des employeurs actifs. Les détails de certaines offres peuvent être soit en français, en anglais ou bilinguqes.