Lancement de la Vitrine IA Québec

Le Forum IA Québec lance la Vitrine IA Québec, avec le soutien financier du ministère de l’Économie et de l’innovation, du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, ainsi qu’avec l’appui de groupes de travail composés de divers représentants du monde de l’intelligence artificielle.

Intelligence artificielle
Source : Getty

La Vitrine comporte deux volets. Elle met d’abord en lumière les multiples facettes de l’écosystème québécois de l’intelligence artificielle (IA), la septième force mondiale dans le domaine, selon le Global AI Index de Tortoise, et elle illustre en quelques clics ce qui le rend unique.

D’autre part, la Vitrine offre une multitude d’outils que les visiteurs peuvent employer afin « d’accélérer l’adoption et l’intégration de l’IA et faire en sorte que le Québec entier bénéficie des retombées économiques et sociales de l’IA ».

La Vitrine IA Québec comprend le répertoire des organisations québécoises en IA le plus complet réalisé à ce jour. Celui-ci met en relation les acteurs de l’écosystème de l’IA et permet aux visiteurs d’effectuer des recherches par critères ou mots-clés pour repérer, parmi plus de 700 organisations, les fournisseurs de produits ou services en IA capables de répondre à leurs besoins d’affaires.

On y retrouve par ailleurs le portail Export, un espace sécurisé où les entreprises peuvent partager de manière confidentielle leurs plans d’exportation avec le ministère des Relations internationales et de la Francophonie et ses partenaires. Ils pourront ainsi mieux accompagner les entreprises en IA dans leurs efforts de commercialisation à l’étranger.

La Vitrine propose une première série d’études de cas. Elles présentent les solutions concrètes en IA que diverses organisations ont appliquées pour augmenter leur productivité ou innover davantage. Un moteur de recherche de financement en IA est par ailleurs offert. L’outil est propulsé par l’IA et conçu par Fundica, une entreprise d’ici.

Lire aussi :

Projets de BRP et AlayaCare en IA financés par Scale AI

Toute l’industrie québécoise de l’IA dans un même livre

600 organisations du Québec proposent des produits basés sur l’intelligence artificielle

Institut d’IA appliquée à l’Université Concordia

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à [email protected].

Articles connexes

Intel se lance dans l’aventure avec de nouvelles offres centrées sur l’IA

Le lancement d'un produit majeur par Intel Corp. jeudi dernier a prouvé que l'organisation est clairement en plein essor, affirme Denis Gaudreault, directeur national d'Intel Canada, ajoutant qu'il espère que dans quelques années, « les gens écriront des livres sur notre redressement ».

Les protecteurs canadiens de la vie privée publient des principes pour le développement responsable de l’IA

Dans la foulée des directives de cybersécurité pour les systèmes d’IA générative publiées par le gouvernement fédéral, les régulateurs fédéraux, provinciaux et territoriaux de la protection de la vie privée du Canada ont publié leur propre ensemble de lignes directrices liées à la confidentialité.

Lancement de Coveo Relevance Generative Answering

Coveo, un fournisseur montréalais de plateformes d'IA d'entreprise, lance Coveo Relevance Generative Answering, une solution basée sur l’IA qui peut générer des réponses aux requêtes complexes des utilisateurs en tirant parti des grands modèles de langage (GML).

Un accord politique européen ouvre la voie à une loi sur l’IA

L'Union européenne est parvenue à un accord sur la première loi globale sur l'intelligence artificielle au monde. Selon l'Associated Press, les négociateurs du Parlement européen et des 27 pays membres de l’union ont signé vendredi un accord politique provisoire qui facilitera l'adoption de la loi sur l'intelligence artificielle.

L’OACIQ lance un robot conversationnel pour répondre aux questions du public

L’OACIQ, l'Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec, lance une agente conversationnelle alimentée par l’intelligence artificielle (IA) nommée Élise afin de répondre aux questions du public. Acheteurs, vendeurs et courtiers immobiliers pourront désormais obtenir des réponses à leurs questions en tout temps auprès de l'agente.

Emplois en vedette

Les offres d'emplois proviennent directement des employeurs actifs. Les détails de certaines offres peuvent être soit en français, en anglais ou bilinguqes.