L’aluminium « sans carbone » bientôt dans ton téléphone


Dominique Lemoine - 04/11/2021

L’aluminium « sans carbone » développé par Elysis se rapproche des usines de téléphones intelligents et de voitures.

Image : Elysis

Elysis est une entreprise technologique issue d’un partenariat entre les alumineries Alcoa et Rio Tinto et financée par les gouvernements du Québec et du Canada.

Selon Elysis, son procédé de fabrication d’aluminium « sans carbone » a « atteint le stade industriel », il « progresse vers sa démonstration commerciale » en 2023 et il « permet d’éliminer tous les gaz à effet de serre directement reliés à la production d’aluminium ».

« Elysis produit de l’aluminium [par un procédé] sans émissions directes de gaz à effet de serre à son Centre de recherche et de développement de Saguenay », soutient Elysis. Selon son communiqué, les procédés habituels de production d’aluminium consomment une « importante quantité de carbone », mais l’aluminium produit avec son procédé a « la plus faible empreinte carbone au monde »

Son centre de recherche utilise des équipements prototypes comparables à ceux de la grande industrie. « La priorité est maintenant d’accélérer la mise à l’échelle industrielle de la technologie en vue de la démonstration de cuves plus grandes en 2023 », affirme Elysis. Cette dernière prévoit que la « production de volumes plus importants d’aluminium sans carbone » pourra avoir lieu d’ici 2026.

De l’aluminium fabriqué durant la phase de recherche et développement aurait déjà été testé par Apple et Audi.

Lire aussi :

Ottawa finance le déploiement d’autres satellites GHGSat

Manufacturier : projets numériques au Saguenay

Mandat de transformation numérique chez Rio Tinto pour CGI




Tags: , , , , , , , , , , , ,