La Ville de Montréal rend publiques des données

La Ville de Montréal libérera bientôt des ensembles de données liées à la géomatique et aux infrastructures de Montréal.Logo de la Ville de Montréal

La Ville de Montréal précise que sa division de géomatique de la direction des infrastructures sera responsable de rendre ces données publiques. La Ville ajoute que cette démarche s’inscrit dans la stratégie « Montréal, Ville intelligente et numérique 2014 ».

Concrètement, le projet vise à collecter des données représentatives du territoire montréalais, en vue de les libérer et de les mettre en valeur grâce à des outils de visualisation, comme un portail de données numériques.

« Cette libération de données géomatiques vise à favoriser leur utilisation par le grand public et par des spécialistes en architecture, design, construction, ainsi qu’en aménagement urbain et de paysage », soutient la Ville de Montréal.

Les données accessibles aux citoyens par l’entremise du portail de données comprendront, entre autres, des photos aériennes numérisées de 1930 à 2003, une cartographie numérique incluant la représentation géométrique en 2D des éléments du territoire qui sont constitués de bâtiments, de la chaussée, des trottoirs, du mobilier urbain, des arbres, etc.

Également, le portail devrait comprendre un modèle numérique de terrain (MNT), qui doit offrir une représentation simplifiée de la topographie du sol, ainsi qu’environ 300 000 bâtiments en 3D couvrant toute l’île de Montréal.

La Ville affirme que le portail de données devrait permettre aux citoyens de promouvoir le cadre bâti montréalais et de présenter des projets d’urbanisme, d’architecture, de construction ou de conception. De plus, il devrait aussi permettre de simuler des aménagements du territoire urbain, ou encore de servir lors de consultations publiques ou de recherches historiques et universitaires.

La Ville de Montréal souligne que la libération de données municipales devrait s’accélérer au cours des prochains mois.

Lire : Montréal se dote d’un Bureau de la Ville intelligente et numérique

Articles connexes

L’industrie de la restauration du Canada aura son premier marché dans le métavers

Restaurants Canada, une association sans but lucratif qui vise à accroître le potentiel de l’industrie de la restauration grâce à des programmes destinés aux membres, la recherche, la défense des intérêts, des ressources et des événements, développe un marché dans le métavers pour son industrie.

Financement de 142 M$ US pour la plateforme de matériaux RenoRun

L’entreprise RenoRun est basée à Montréal et propose une plateforme de commerce en ligne de matériaux de construction.

Billdr financée par Québecor et des actionnaires de Shopify et Uber

Billdr obtient 3,2 millions de dollars américains en financement, notamment auprès d'actionnaires de Shopify et Uber, pour développer davantage ses outils numériques de rencontres entre des propriétaires de maison et des entrepreneurs et gestionnaires en projets de rénovations.

3D : Zea Engine passe au code source ouvert

Zea, entreprise montréalaise qui se spécialise dans le rendu de géométrie 3D sur le Web destinée à l’industrie 4.0, annonce que son moteur de visualisation Zea EngineTM passe au code source ouvert.

Industrie de la construction : un questionnaire en ligne pour détecter la COVID-19

Les entreprises Maestro, Spiria et Oriso lancent Sentinel, un questionnaire qui repère les possibles symptômes de la COVID-19 chez les travailleurs de la construction.