La tablette numérique et la téléconférence s’invitent au CA

Le dirigeant principal d’Idside discute des impacts des tablettes numériques et de la participation à distance sur la tenue des conseils d’administration sans papier.Logo d'Idside

Dans le cadre de la parution d’une nouvelle version de la solution de conseil d’administration sans papier Idside – Gouvernance web (Lire : Les opportunités et défis des conseils d’administration sans papier selon Idside), le président-directeur et fondateur de l’éditeur Idside, André Vuillet, a expliqué que son entreprise avait dû réagir rapidement lorsque les tablettes numériques ont fait leur apparition.

L’ajout de ce nouveau type d’appareil parmi les dispositifs d’accès qui sont utilisés par les administrateurs, mais aussi la multiplication des solutions offertes par les fournisseurs technologiques ont incité Idside à miser ses efforts de recherche et développement sur une certaine normalisation, par l’utilisation du langage HTML 5 et des bibliothèques jQuery de langage de programmation JavaScript à code source libre.

« Il nous faut maintenir un haut niveau de portabilité élevé, a souligné M. Vuillet. Chez les grands fournisseurs de solutions, il se développe une réflexe de développement et de cloisonnement d’écosystème. Nous essayons de maintenir un niveau de portabilité par le biais notre plateforme et des outils qui sont offerts pour chacun de ces environnements. »

« C’est un très bel enjeu et nous assurons un suivi pour adapter notre solution », a-t-il ajouté, en précisant qu’Idside devait assurer une compatibilité de sa solution avec une demi-douzaine de fureteurs web et leurs multiples versions.

Administration à distance

Selon nature des CA, de la réglementation ou de dispositions légales, les membres des conseils d’administration peuvent être tenus d’assister en personne à une séance de CA. Toutefois, d’autres conseils permettent une présence virtuelle, à distance, des administrateurs.

M. Vuillet a indiqué que les conseils d’administrations d’organisations qui sont  distribuées géographiquement ou de grande envergure utilisaient la solution d’Idside de pair avec la conférence téléphonique ou la vidéoconférence web. Également, des administrateurs ont recours à une composante nommée Idside Nomade pour effectuer du travail en différé, aux fins de la préparation à une séance de conseil d’administration, à partir d’endroits où la réseautique n’est pas accessible. Cette composante procure à l’utilisateur un ordre du jour dynamique et l’ensemble des documents nécessaires pour effectuer du travail en circuit fermé local.

« De permettre à un administrateur de se préparer en étant isolé, puis basculer dans un environnement collectif avec plusieurs écrans et des documents, d’utiliser des annotations partagées par un mini-forum de discussion autour d’un point précis… Nous offrons un spectre très large d’actions qui permettent de diversifier les façons de travailler en fonction du besoin immédiat, selon le contexte dans lequel l’administrateur se trouve », a commenté M. Vuillet.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

La responsabilité sociale ne peut pas attendre la technologie idéale, selon EY

Les entreprises ne peuvent pas se permettre d'attendre que les capacités optimales d’analyse de données non financières sur leurs performances environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) soient disponibles avant de prendre des mesures pour intégrer des critères ESG à leurs décisions, selon Ernst & Young.

L’empathie est désormais une compétence clé d’un RSI

Auparavant, un responsable de la sécurité de l'information devait...

Cisco : le passage à un modèle SaaS sera « un long processus »

La transition du portefeuille de Cisco vers un modèle logiciel-service (Software as a service, SaaS) sera un « long processus », selon le directeur général de l’entreprise.

Dell Technologies lance le projet Apex

Dell Technologies dévoile une nouvelle initiative appelée Project Apex afin de faciliter son entrée dans le monde du logiciel-service (SaaS).

5 questions que votre conseil d’administration posera inévitablement sur la sécurité

Dans quelle mesure sommes-nous sécurisés? Comment, nous avons eu quatre incidents? Je croyais que vous aviez les choses en main. Il y a fort à parier que la plupart des responsables de la sécurité et de la gestion des risques ont entendu ces questions de nombreuses fois de la part de leur conseil d’administration.