La Ruche présente sa nouvelle plateforme numérique

L’entreprise québécoise de financement participatif La Ruche a dévoilé une nouvelle plateforme technologique pour les entrepreneurs, organismes et idéateurs d’ici.

Cette solution inclut de nouvelles fonctionnalités collaboratives, notamment la possibilité pour les contributeurs d’aider les porteurs de projets à combler leurs besoins en expertise professionnelle ou en ressources matérielles en offrant des rabais, du temps, des services ou de l’équipement.

La Ruche a revu son expérience usager en travaillant avec la firme numérique Mondata, et les diverses fonctionnalités de son site Web permettent maintenant d’allier les principes du financement participatif au financement collaboratif. Les éléments distinctifs, tels que les programmes de financement additionnel, ont également été optimisés.

Pour réaliser cette nouvelle plateforme, La Ruche s’est notamment associée à Desjardins, qui a contribué au projet avec un investissement de 1,5 million de dollars. L’engagement de Desjardins représente pour La Ruche une vitrine auprès des entreprises et organismes soutenus par la coopérative de services financiers. Desjardins entend pour sa part intégrer La Ruche dans ses pratiques d’accompagnement des entreprises.

Grâce aux alliés de financement, une campagne réussie sur La Ruche permet d’accéder à d’autres sources de revenus comme une bourse, une subvention ou un prêt. À ce jour, près de 7 millions de dollars ont été versés aux promoteurs de projets par des villes et acteurs de développement économique locaux, des organisations, des institutions financières et des entreprises.

Depuis sa création en 2013, La Ruche a permis à près de 700 promoteurs de projets de recueillir plus de 10 millions en financement participatif, avec l’appui de plus de 71 000 contributeurs uniques.

Articles connexes

Partenariat entre Mon commerce en ligne et le Mouvement Desjardins pour le commerce de détail au Québec

Mon commerce en ligne, une initiative de l'Association québécoise des technologies (AQT)  et de l'École des entrepreneurs du Québec (EEQ) pour soutenir le commerce de détail québécois dans l'adoption des technologies et des services numériques, annonce un partenariat avec le Mouvement Desjardins pour appuyer ses membres œuvrant dans le commerce de détail à adopter des technologies et des services numériques afin d'augmenter leur compétitivité et accroître leurs ventes en ligne.

Règlement de 200 M$ suite au vol de données chez Desjardins approuvé par le tribunal

On apprenait la semaine dernière que la Cour supérieure a approuvé le règlement hors-cour de 200 millions de dollars intervenu dans le cadre d’un recours collectif suite au vol massif de données dont l’institution financière avait été victime en 2019.

Brèves-café – DMZ et Desjardins lancent une plateforme pour aider des entrepreneurs; et plus

Les brèves-café sont des résumés des dernières nouvelles, des entrevues et des balados d’IT World Canada (ITWC).

Renseignements personnels : 200 M$ à verser par Desjardins

Les membres de Desjardins « concernés » par la fuite de renseignements personnels de 2019, qui sont « admissibles » et qui « en feront la demande », recevront un paiement individuel tiré d'un montant de 200 millions de dollars.

Fuite de données : Desjardins n’a pas respecté plusieurs obligations

La fuite de données personnelles survenue au Mouvement Desjardins au printemps 2019 découle d’un ensemble de lacunes administratives et technologiques, révèle un nouveau rapport.