La récupération et l’entrepreneuriat sur la sellette


Jean-François Ferland - 19/10/2007

Des entreprises du secteur de TIC annoncent des initiatives à l’occasion de la Semaine de la réduction des déchets du Québec et de la Semaine de la PME.

À l’occasion de la Semaine de la réduction des déchets au Québec et de la Semaine de la PME dans l’ensemble du Canada, quelques entreprises ont annoncé des programmes à l’intention du grand public ou des organisations.

Les chaînes de magasins de produits d’informatique et d’électronique Future Shop et Best Buy Canada ont annoncé la mise en place de bacs de récupération pour sept produits liés à l’électronique.

Ce programme pancanadien permet aux consommateurs de déposer, dans des bacs de récupération, les piles, les téléphones mobiles, les lecteurs de CD, les lecteurs de fichiers MP3, les lecteurs de DVD portatifs et les cartouches d’encre périmés ou inutilisables. Ces produits seront acheminés à une entreprise de récupération de l’Ontario, Greentec, pour procéder à l’extraction des matières réutilisables. Future Shop et Best Buy ont créé des pages Web qui sont décrivent les modalités de ces programmes. Les deux chaînes précisent notamment aux consommateurs qu’ils doivent extraire leurs données personnelles des produits déposés dans ces bacs.

Également, une entreprise de Montréal nommée Recyc-Ordi a profité de la semaine nationale pour annoncer son service de cueillette des systèmes informatiques périmés, sur appel seulement, pour les quantités d’au moins dix ordinateurs.

Récupération des téléphones mobiles

Également, l’entreprise de télécommunications Bell Canada et le Mouvement des caisses Desjardins, dans le cadre de politiques de développement durable, annoncent la mise sur pied d’un projet pilote de récupération des téléphones mobiles.

Ce projet, fondé sur un programme de récupération établi chez Bell, permettra aux clients, aux membres et aux employés des caisses Desjardins, des centres financiers et des autres filiales de l’institution financière, tout comme au grand public, de déposer les téléphones mobiles désuets dans des îlots de récupération.

Les appareils récupérables seront remis à neuf, alors que les appareils inutilisables seront démontés par une entreprise spécialisée. Les fonds qui émaneront de la vente des appareils et des matériaux récupérés seront versés à l’organisme environnemental WWF (World Wildlife Fund) du Canada. Le Mouvement des caisses Desjardins et Bell Canada ont notamment établi des pages Web qui sont consacrées aux initiatives de récupération des téléphones mobiles.

Quand les TI changent la vie… d’une entreprise

D’autre part, dans le cadre de la Semaine nationale de la petite et moyenne entreprise, le fournisseur d’équipements informatiques HP Canada et la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), un organisme de représentation, annoncent la deuxième édition d’un concours à l’intention des PME.

Jusqu’au 29 février 2008, les petites et moyennes entreprises qui sont membres de la FCEI sont invitées à soumettre un récit de trois cents mots où elles expliqueront comment les technologies ont été profitables, ou bien comment le recours aux technologies pourrait être profitable pour l’organisation.

Le premier prix, d’une valeur de 10 000 $, consiste en une « métamorphose technologique » où l’entreprise gagnante obtiendra des produits de HP d’une valeur de 5 000 $, ainsi que 5 000 $ en services de conception de la part d’un partenaire du fabricant. Le deuxième prix est un lot de produits informatiques d’une valeur de 3 200 $, alors que cinq mentions honorables résulteront en l’attribution d’une imprimante d’une valeur de 400 $.




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+