La puce 4004 d’Intel a 50 ans

Bien qu’ils n’existent que depuis 50 ans, les microprocesseurs sont devenus l’épine dorsale de la société moderne, et leur influence ne devrait qu’augmenter à partir de maintenant.

Compte tenu de son importance, c’est l’occasion de réfléchir sur la 4004, la puce qui a tout déclenché.

La 4004 est née d’un partenariat entre Intel et la société japonaise de calculatrices Busicom.

En 1969, Busicom a contracté Intel pour concevoir un microprocesseur pour une nouvelle calculatrice de bureau.

Avant cet accord, Intel s’occupait principalement du commerce de la mémoire.

Le projet a été confié à Ted Hoff et Stanley Mazor, qui ont ensuite été rejoints par Federico Faggin et Masatoshi Shima.

Faggin possédait l’expertise en semi-conducteurs qu’Intel recherchait, et Shima, un ingénieur de Busicom, a apporté son expérience pour accélérer le projet.

Le résultat de leur collaboration, le processeur 4004, est sorti deux ans plus tard et a relevé un certain nombre de défis dans la conception des processeurs.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Intel fabriquera des puces pour Qualcomm

Intel pourra vendre du matériel à Huawei

5G : Intel annonce l’acquisition de Smart Edge

Intel renonce aux puces 5G pour les téléphones

Tom Li
Tom Li
Les télécommunications et le matériel grand public sont les principaux sujets couverts par Tom chez IT World Canada. Il aime parler de l'infrastructure de réseau du Canada, des produits semi-conducteurs et, bien sûr, de tout ce qui est nouveau dans le domaine des technologies grand public. Vous le verrez aussi occasionnellement signer des articles sur les actualités liées à l'infonuagique, à la sécurité et au logiciel en tant que service. Si vous êtes prêt pour une longue discussion sur les nuances de chacun des secteurs ci-dessus ou si vous avez un produit à venir que les gens vont adorer, n'hésitez pas à lui envoyer un message à [email protected]

Articles connexes

Des résultats et des prévisions sombres pour les géants de la technologie

Alphabet, Amazon, Meta et Microsoft ont toutes annoncé des bénéfices défavorables, rapportant des baisses des revenus et des cours des actions après des décennies de croissance alors qu'ils font face à une hausse de l'inflation et des taux d'intérêt et à une récession imminente. Selon certaines informations  les quatre sociétés affichent une perte de capitalisation boursière combinée de 350 milliards de dollars américains.

Balado Hashtag Tendances, 22 septembre 2022 — La fin pour Pentium et Celeron, plus de pub dans l’App store, un pirate informatique arrêté et...

Balado Hashtag Tendances, 22 septembre 2022 — Cette semaine : Intel abandonne les marques Pentium et Celeron, de nouveaux emplacements publicitaires dans le App store d’Apple, la police ontarienne neutralise un pirate informatique et la fortune de Mark Zuckerberg diminue.

Intel et Mila unissent leurs forces pour une intelligence artificielle responsable

Intel annonce aujourd’hui une collaboration stratégique de recherche et de co-innovation de trois ans avec Mila, un institut de recherche en intelligence artificielle (IA) de Montréal. Dans le cadre de cette collaboration, une vingtaine de chercheurs d’Intel et de Mila vont travailler sur le développement de techniques d'IA avancées pour relever les défis mondiaux tels que le changement climatique, la découverte de nouveaux matériaux et la biologie numérique.

Collaboration entre Exfo et Intel pour la détection des défauts dans les infrastructures

Exfo, une entreprise développant des solutions de test, de monitoring et d'analytique pour l'industrie des communications, annonce aujourd'hui le lancement d'une solution pour aider les opérateurs de réseaux 5G à détecter et à corréler les problèmes de dégradation du service. 

Intel Vision 2022 : le processeur Habana Gaudi2 concurrence le Nvidia A100

Dans le cadre du Intel Vision 2022, Intel a dévoilé le processeur d'entraînement d’intelligence artificielle (IA) Gaudi2 AI fraîchement sorti de ses Habana Labs, la société israélienne de puces accélératrices d'IA acquise en 2019.