La programmation à code source ouvert doit-elle être rémunérée?

Un développeur contestataire de codes source ouverts a soulevé des questions sur la rémunération et l’éthique.

Des développeurs de logiciels qui utilisent des bibliothèques à code source ouvert ont été stupéfaits la semaine dernière quand ils ont appris que deux ensembles de programmes de service dans les bibliothèques GitHub et NPM généraient un code étrange, prétendument créé par le créateur du projet pour protester contre le fait de ne pas être payé pour poursuivre son travail.

Un expert de l’industrie que nous avons interrogé a qualifié l’action de « malicieuse », tandis qu’un autre l’a qualifiée de « vindicative ».

Quelle qu’en soit la cause, l’analyste de la sécurité des applications et des risques Sandy Carielli de Forrester Research affirme que l’incident soulève de nombreuses questions sur la maintenance et la sécurité des applications à code source ouvert, ainsi que sur ce que les développeurs et les utilisateurs commerciaux de code source ouvert se doivent les uns les autres.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Hausses salariales pour les sous-traitants de Facebook

Internet rapporte de l’argent à une personne sur quatre au Canada

Les professionnels des TI priorisent la rémunération

Howard Solomon
Howard Solomon
Actuellement rédacteur pigiste, Howard est l'ancien rédacteur en chef de ITWorldCanada.com et de Computing Canada. Journaliste informatique depuis 1997, il a écrit pour plusieurs publications sœurs d'ITWC, notamment ITBusiness.ca et Computer Dealer News. Avant cela, il était journaliste au Calgary Herald et au Brampton Daily Times en Ontario. Il peut être contacté à hsolomon@soloreporter.com.

Articles connexes

Des centaines de milliers d’applications menacées par un bogue Python non corrigé

Plus de 350 000 référentiels de code source ouvert peuvent être compromis car ils incluent un module Python contenant une vulnérabilité non corrigée vieille de 15 ans.

Vulnérabilités critiques découvertes dans Veeam

Les responsables des technologies de l’information qui utilisent l’application de sauvegarde et reproduction de l'entreprise Veeam sont invités à appliquer immédiatement des correctifs après la découverte de vulnérabilités critiques.

Une PME sur deux prête à partager des données avec des institutions financières

Un entreprise sur deux se dit prête à partager des données commerciales avec des fournisseurs de services bancaires, en échange de services technologiques personnalisés qui répondent à des besoins, selon EY.

Enjeux d’externalisation avec la situation en Europe

Le conflit en Europe perturbe l’accès à des ressources humaines en technologies de l'information et en ingénierie.

Apprendre à coder en remixant de la musique autochtone

Amazon Canada lance un programme pour enseigner le codage en ayant recours à la musique d’artistes autochtones.