La popularité d’Amazon avantageuse pour cette compagnie canadienne

Amazon arrive en tête des sites de magasinage en ligne les plus prisés par les consommateurs canadiens, largement devant Walmart, selon un sondage réalisé par RBC sur le commerce électronique. La popularité croissante du géant du commerce en ligne avantage la compagnie aérienne Cargojet.Logo d'Amazon

Yahoo Canada rapporte que 85 % des consommateurs interrogés ont indiqué avoir effectué un achat sur le site d’Amazon, contre 32 % sur le site du détaillant Walmart, qui arrive en seconde position.

Ces données sont à mettre en parallèle avec l’augmentation du nombre de foyers en mesure de pouvoir bénéficier de la livraison le jour même de la commande ou le lendemain. Depuis 2015, ce chiffre a quadruplé, affirme le rapport accompagnant le sondage, pour atteindre environ deux foyers sur trois au Québec, mais aussi en Ontario et en Colombie-Britannique.

Selon le journal La Tribune, la livraison en un jour est disponible dans neuf villes du Québec, dont Montréal, Québec et Gatineau, et, depuis la semaine dernière, Drummondville, Victoriaville, Granby, Trois-Rivières et Saint-Hyacinthe.

La compagnie aérienne Cargojet, qui contrôle environ 95 % des vols de livraison au Canada, bénéficie de l’expansion du service de livraison en un jour, selon l’analyste financier chez RBC Walter Spracklin. Avant, la livraison en deux jours s’effectuait surtout par camion. En réduisant le délai, le besoin de services aériens augmente considérablement.

Cargojet n’a pas dévoilé ses résultats financiers provenant uniquement du commerce en ligne et du commerce avec des entreprises (B2B), mais RBC remarque que le volume total de la compagnie de Mississauga a augmenté de 7 % en 2016, de 14 % en 2017 et de 14 % en 2018.

RBC estime que le commerce en ligne compte pour 25 % du volume total de la compagnie aérienne, et qu’Amazon représente la majorité de ce pourcentage.

Lire aussi:

FedEx Express largue Amazon pour élargir ses horizons

Amazon : Alexa désormais en français du Québec

Amazon ne s’installera finalement pas à New York

Articles connexes

Balado Hashtag Tendances, 8 décembre 2022 — Âgisme chez SpaceX, une voiture volante, reconnaissance faciale dans les aéroports et Amazon offre 2 $...

Cette semaine : L'âgisme chez SpaceX, une voiture volante dès 2025, la reconnaissance faciale dans tous les aéroports américains et des clients d’Amazon pourraient recevoir 2 $ par mois.

Balado Hashtag Tendances, 24 novembre 2022 — Nouveautés Google, difficultés d’Alexa, Tumblr utilise ActivityPub et la diplomatie de l’AI.

Cette semaine : De nouvelles fonctionnalités pour Google, les difficultés d’Alexa, Tumblr utilise désormais le protocole ActivityPub et la diplomatie dans l’intelligence artificielle.

Balado Hashtag Tendances, 17 novembre 2022 — Jeff Bezos donne son argent, des puces champignons, licencié par Meta en arrivant au Canada et le...

Cette semaine : Jeff Bezos prévoit donner tout son argent, des puces faites de champignons, un employé licencié par Meta après être déménagé au Canada et les plus petits joueurs profitent du chaos chez Twitter.

Des résultats et des prévisions sombres pour les géants de la technologie

Alphabet, Amazon, Meta et Microsoft ont toutes annoncé des bénéfices défavorables, rapportant des baisses des revenus et des cours des actions après des décennies de croissance alors qu'ils font face à une hausse de l'inflation et des taux d'intérêt et à une récession imminente. Selon certaines informations  les quatre sociétés affichent une perte de capitalisation boursière combinée de 350 milliards de dollars américains.

Amazon Canada ouvre un centre robotisé près d’Ottawa

Amazon Canada célèbre l'ouverture de sa toute nouvelle installation robotisée, nommée YOW3, à Barrhaven, en Ontario. YOW3 est la seule installation de ce type au Canada et l'une des cinq à l'échelle mondiale.