La migration infonuagique encore difficile pour plusieurs entreprises

Trente-quatre pour cent des entreprises canadiennes pensent qu’elles obtiennent la pleine valeur prévue de leurs investissements dans l’infonuagique, par rapport à 37 % des entreprises à l’échelle mondiale, indique le dernier rapport d’Accenture, mené auprès de professionnels des affaires et des technologies de l’information (TI).

Image : Getty

Un peu plus de la moitié des dirigeants canadiens se disent très satisfaits de leurs résultats infonuagiques, contre 45 % dans le monde. En outre, seulement 18 % des entreprises canadiennes sont tout à fait convaincues que leurs initiatives en matière de migration infonuagique produiront la valeur attendue.

Les entreprises ayant pleinement embrassé l’infonuagique ont obtenu de meilleurs résultats : à l’échelle mondiale, 46 % des plus grands adoptants ont indiqué avoir obtenu de tous les avantages prévus du nuage, comparativement à 36% des adoptants modérés et à 28 % des adoptants timides. Toujours selon le rapport, 95 % des dirigeants d’entreprise considèrent maintenant le nuage comme un moyen d’atténuer l’incertitude économique et de réduire les risques, et 90 % comme une composante essentielle de leur stratégie visant à atteindre leurs objectifs de durabilité.

La recherche examine également les éléments qui pourraient empêcher les entreprises de faire avancer leur stratégie infonuagique et d’atteindre leurs objectifs. Les risques liés à la sécurité et à la conformité sont le plus souvent cités (53 %) comme obstacle perçu, suivis de la complexité des changements opérationnels (44 %) et des contraintes d’implantation au sein d’infrastructures plus anciennes (36 %).

Enfin, les PDG ont une perspective et des préoccupations différentes de celles de leurs cadres supérieurs et hauts dirigeants : 54 % d’entre eux ont entièrement confiance en la capacité de leur organisation à atteindre ses objectifs infonuagiques à la valeur attendue et dans les délais prévus, par rapport à 34 % des chefs de l’information et à seulement 28 % des directeurs financiers.

Articles connexes

OVHcloud nommé « Major Player » par IDC MarketScape

OVHcloud, une entreprise européenne du domaine de l’infonuagique, a été nommée « Major Player » dans l’étude « IDC MarketScape: Worldwide Public Cloud Infrastructure as a Service 2022 Vendor Assessment »

Dell Technologies étend ses capacités de protection des données multi nuage

La texane Dell Technologies annonce aujourd’hui des ajouts à Dell PowerProtect Data Manager, son logiciel de protection des données d'entreprise, ainsi qu'un nouveau composant dans ses services de stockage de données APEX, qui visent à aider à protéger les organisations contre la menace croissante des cyberattaques, à simplifier les opérations informatiques et soutenir les principes de vérification systématique (Zero Trust).

La moitié des professionnels de la sécurité pensent que les risques dans le nuage sont plus importants que sur site

Alors que les organisations se tournent de plus en plus vers l’infonuagique, il n'est pas surprenant que les cybercriminels attaquent de plus en plus les applications basées sur le nuage.

Transformation infonuagique pour la Banque Laurentienne avec le soutien de Kyndryl 

La Banque Laurentienne du Canada et Kyndryl, un grand fournisseur de services d'infrastructure TI, lancent une nouvelle zone d'accueil infonuagique pour la Banque reposant sur des plateformes en nuage telles que Microsoft Azure.

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?