La hausse de la demande stimule les résultats d’Intel


Denis Lalonde - 14/04/2010

Intel a vu son bénéfice net progresser de 288% au 1er trimestre par rapport à la période correspondante il y a un an grâce à la croissance de la demande de microprocesseurs pour les ordinateurs personnels et les serveurs.

Pour le trimestre terminé le 27 mars, le numéro un mondial des microprocesseurs a fait état d’un bénéfice net de 2,4 milliards de dollars américains* (43 cents par action), lui qui s’était chiffré à 629 millions de dollars (11 cents par action) au même trimestre l’an dernier, alors que la récession battait son plein.

Les revenus d’Intel ont atteint 10,3 milliards de dollars, par rapport à 7,1 milliards de dollars au 1er trimestre de 2009.

Ces résultats sont supérieurs aux prévisions des analystes. Ces derniers anticipaient un bénéfice par action de 38 cents et des revenus de 9,8 milliards de dollars, selon Thomson Reuters.

Pour le 2e trimestre (en cours), la direction d’Intel dit s’attendre à générer des revenus de 10,2 milliards de dollars, avec une marge de plus ou moins 400 millions de dollars, alors que les analystes tablent sur une performance de 9,8 milliards de dollars.

Intel fait preuve de confiance grâce à un rebond anticipé des dépenses des entreprises du côté des technologies de l’information. L’entreprise a dévoilé ses résultats financiers après la fermeture des marchés boursiers lundi.

Denis Lalonde est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.




Tags:

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI).
Twitter: DenisLalonde


Google+ WWW