La curiosité a la cote auprès d’employeurs


Tom Li - 06/12/2021

Être curieux rapporte et des employeurs en prennent note, selon un rapport de l’entreprise SAS.

La curiosité n’a déjà été que quelque chose que des candidats aux emplois écrivaient pour remplir leur CV, mais sur le marché du travail d’aujourd’hui, elle est un trait de personnalité jugé réellement attrayant par des responsables du recrutement d’entreprises.

Selon le rapport Curiosity @ Work 2021 produit par SAS, qui définit la curiosité comme étant l’impulsion à rechercher de nouvelles informations et expériences, 72 % des gestionnaires considèrent la curiosité comme étant un trait de personnalité précieux, tandis que 59 % pensent qu’elle peut avoir un réel impact commercial. Plus de la moitié pensent que les gens curieux sont plus performants.

De plus, le rapport suggère qu’une majorité de dirigeants pensent que les gens curieux sont plus efficaces, collaboratifs, créatifs et engagés dans leurs tâches. Des caractéristiques et des qualités qui sont considérées comme étant particulièrement précieuses pour l’innovation, l’analyse de données et la planification.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Formation en cybersécurité Cisco-STEM Fellowship pour des élèves du secondaire

Financement public pour requalifier de la main-d’oeuvre vers des emplois en TI

Voici les principales compétences dont les professionnels de l’informatique ont besoin pour réussir




Tags: , , , , , , , , , , , , , ,