La cour fédérale donne raison à Vidéotron face à Telus

La Cour fédérale a donné raison à Vidéotron mardi dernier dans sa lutte contre Telus qui remettait en cause l’achat de licences de spectre 3500 MHz dans l’Ouest canadien par l’entreprise québécoise.

Logo de Vidéotron
Logo : Vidéotron

 

Vidéotron avait gagné l’été dernier, par l’entremise de sa filiale Fibrenoire, l’enchère lui permettant d’acquérir 128 licences de spectre 3500 MHz en Colombie-Britannique, en Alberta et au Manitoba. Ces fréquences sont essentielles au développement par Vidéotron d’un réseau 5G dans ces régions.

Telus faisait valoir que Vidéotron n’aurait pas dû être autorisée par le ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique à participer à l’enchère puisqu’elle ne dispose pas d’installations physiques dans l’Ouest Canadien, Elle avait donc d’abord demandé une injonction interlocutoire qui avait été rejetée en octobre dernier. Devant ce revers, l’entreprise avait demandé un révision judiciaire qui a également été rejetée dans un jugement mardi dernier.

Suite à l’analyse du dossier, le juge Alan S. Diner a conclu dans son jugement que « le processus d’évaluation de l’éligibilité au spectre réservé et la décision du ministre sont justes et raisonnables. »

La participation de Vidéotron aux enchères avait été rendue possible en raison de certaines dispositions de la Loi sur les télécommunications. Celle-ci permet en effet aux entreprises ne faisant pas partie des fournisseurs nationaux que sont Rogers, Bell et Telus de soumissionner sur une partie du spectre de fréquences leur étant réservée. Le but de cette mesure est de favoriser une saine concurrence dans les communications.

Quebecor et Vidéotron, qui ne cachent pas leur volonté de développer un réseau de téléphonie mobile dans l’Ouest canadien, ont déploré l’automne dernier cet « acharnement » de Telus qu’elles accusent de vouloir freiner à tout prix la mise en oeuvre de la politique gouvernementale favorisant l’arrivée d’un quatrième joueur dans le marché du sans-fil au Canada.

Lire aussi :

5G dans l’Ouest canadien : Vidéotron gagne une bataille à la Cour fédérale

La marque Telus reconnue comme la plus digne de confiance au Canada

Rogers offrira l’Internet à 8 Go/s aux clients résidentiels cet été

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à [email protected]

Articles connexes

Quatre millions de Canadiens veulent passer à la 5G en 2023, selon une étude d’Ericsson

Ericsson, un important fournisseur de services de réseau 5G au Canada, publie aujourd’hui les résultats canadiens de sa plus grande étude menée à ce jour auprès des consommateurs. Elle démontre que quatre millions d'utilisateurs de téléphones intelligents comptent passer aux services 5G au cours des 12 à 15 prochains mois.

La Colombie-Britannique est la province canadienne avec la vitesse mobile médiane la plus élevée

Le rapport sur les performances du réseau du troisième trimestre d'Ookla a classé la Colombie-Britannique comme la province canadienne avec les vitesses médianes de téléchargement mobile les plus rapides.

EXFO mettra sur pied un Centre d’excellence 5G à Montréal

EXFO, une entreprise québécoise spécialisée en matière de tests, de monitoring et d'analytique du secteur des communications, a annoncé aujourd'hui qu’elle établira un centre d'excellence 5G à Montréal et créera 50 emplois spécialisés, la plupart situés à Montréal. Pour se faire, elle disposera d'un financement fédéral de 15,9 millions de dollars octroyé par Innovation, Sciences et Développement économique Canada dans le cadre de son Fonds stratégique pour l'innovation. 

De nouvelles règles du ministère pour la fusion de Rogers et Shaw alors que le Bureau de la concurrence reste sur sa position

Alors que le ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique (ISDE) du Canada a établi de nouvelles conditions pour la fusion de Rogers et Shaw, le Bureau de la concurrence maintient fermement sa position de bloquer l'accord.

Les plus grands opérateurs de télécommunications du Canada se classent en tête de la portée 5G, selon un rapport d’Opensignal

Les trois grands opérateurs de télécommunications du Canada, Bell, Rogers et Telus, excellent au niveau la portée 5G, selon un rapport d'Opensignal qui a mesuré les performances des réseaux 5G de 144 opérateurs dans le monde. Les trois opérateurs nationaux se sont classés parmi les plus performants dans la catégorie de portée 5G lors des 5G Global Mobile Network Experience Awards 2022 d'Opensignal.