La Caisse de dépôt et placement mise sur la numérisation industrielle


Dominique Lemoine - 02/01/2018

La Caisse de dépôt et placement du Québec acquiert une participation minoritaire dans le groupe d’ingénierie industrielle Fives.CDPQ, Caisse de dépôt et placement du Québec

Selon la Caisse de dépôt et placement du Québec, un investisseur institutionnel qui gère des fonds qui proviennent de régimes publics et parapublics de retraite et d’assurances du Québec, Fives détient notamment une « expertise en numérisation, automatisation et robotique » des procédés industriels.

L’investisseur institutionnel fédéral Investissements PSP (pour Office d’investissement des régimes de pensions du secteur public) aurait lui aussi signé cet accord avec la direction de Fives concernant l’acquisition d’une participation minoritaire pour lui et d’une autre pour la Caisse de dépôt.

Basé en France, Fives se spécialise en conception et réalisation de machines et d’équipements de procédés industriels et de lignes de production. Il viserait en particulier le marché des entreprises industrielles à l’échelle internationale, par exemple dans les industries de l’acier, de l’aluminium et du ciment. Il prévoirait une expansion à moyen et long terme dans le secteur de « l’intralogistique ».

L’automatisation d’entrepôts et l’impression 3D métallique feraient aussi partie de ses créneaux.

L’accord aurait aussi été signé par Ardian, une firme d’investissement de France qui détient déjà une participation minoritaire dans Fives.

Lire aussi :

Usine connectée : implantation d’un laboratoire à Montréal

Usines connectées : partenariat entre Worximity et Datahex

Robotique industrielle : Mecademic prend son envol




Tags: , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.


Google+