Koïos Intelligence veut révolutionner par l’IA le magasinage d’assurances

Koïos Intelligence, une jeune entreprise québécoise qui propose aux professionnels de l’assurance un assistant conversationnel doté d’intelligence artificielle (IA), vient de conclure une ronde de financement de 6,5 millions de dollars avec la participation de Propulia Capital, Développement économique Canada, Exportation et développement Canada, la Caisse Desjardins des Technologies et d’autres investisseurs privés. 

Ce nouvel investissement permettra à Koïos de se déployer rapidement sur de nouveaux marchés et de poursuivre le développement de son assistant virtuel. 

« Notre croissance a été importante depuis le lancement de l’entreprise et cette ronde de financement nous permettra de solidifier davantage notre stratégie d’affaires », déclare Mohamed Hanini, président, directeur général et chef de la technologie de Koïos Intelligence. « À moyen terme, notre objectif est de devenir le premier assistant conversationnel dans l’industrie des assurances au Canada et aux États-Unis et de révolutionner ainsi la façon dont on magasine les protections d’assurance. » 

Selon la société, elle a pu, en combinant les connaissances des experts en assurance, en finance et en IA, identifier une inadéquation entre la façon dont les courtiers vendent actuellement les assurances et la façon dont les consommateurs souhaitent les acheter.  

« En 2022, explique Koïos, la très grande majorité des ventes d’assurance se faisaient encore par téléphone ou en personne et nécessitaient en moyenne plus d’une heure. Cependant, les nouvelles générations de consommateurs ont des exigences sophistiquées et, selon un sondage mené par Koïos Intelligence, 75 % d’entre eux s’attendent à avoir une réponse d’un agent en moins de 5 minutes. Plus encore, 65 % des consommateurs préfèrent les plateformes en ligne aux centres d’appel pour le magasinage de leurs assurances. » 

L’assistant conversationnel propulsé par l’IA Olivo de Koïos agit comme intermédiaire virtuel entre le courtier d’assurance et le consommateur, lui permettant de magasiner différentes options de protections, et même de conclure des achats d’assurances, tout en posant ses questions à l’assistant virtuel.  

Olivo utilise l’IA multimodale, un type d’intelligence artificielle dans lequel plusieurs canaux de transmission d’informations (texte, voix, image) sont utilisés lors de l’entraînement des algorithmes de manière imbriquée. 

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à [email protected].

Articles connexes

Intel se lance dans l’aventure avec de nouvelles offres centrées sur l’IA

Le lancement d'un produit majeur par Intel Corp. jeudi dernier a prouvé que l'organisation est clairement en plein essor, affirme Denis Gaudreault, directeur national d'Intel Canada, ajoutant qu'il espère que dans quelques années, « les gens écriront des livres sur notre redressement ».

Les protecteurs canadiens de la vie privée publient des principes pour le développement responsable de l’IA

Dans la foulée des directives de cybersécurité pour les systèmes d’IA générative publiées par le gouvernement fédéral, les régulateurs fédéraux, provinciaux et territoriaux de la protection de la vie privée du Canada ont publié leur propre ensemble de lignes directrices liées à la confidentialité.

Lancement de Coveo Relevance Generative Answering

Coveo, un fournisseur montréalais de plateformes d'IA d'entreprise, lance Coveo Relevance Generative Answering, une solution basée sur l’IA qui peut générer des réponses aux requêtes complexes des utilisateurs en tirant parti des grands modèles de langage (GML).

Un accord politique européen ouvre la voie à une loi sur l’IA

L'Union européenne est parvenue à un accord sur la première loi globale sur l'intelligence artificielle au monde. Selon l'Associated Press, les négociateurs du Parlement européen et des 27 pays membres de l’union ont signé vendredi un accord politique provisoire qui facilitera l'adoption de la loi sur l'intelligence artificielle.

L’OACIQ lance un robot conversationnel pour répondre aux questions du public

L’OACIQ, l'Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec, lance une agente conversationnelle alimentée par l’intelligence artificielle (IA) nommée Élise afin de répondre aux questions du public. Acheteurs, vendeurs et courtiers immobiliers pourront désormais obtenir des réponses à leurs questions en tout temps auprès de l'agente.

Emplois en vedette

Les offres d'emplois proviennent directement des employeurs actifs. Les détails de certaines offres peuvent être soit en français, en anglais ou bilinguqes.