Jeux vidéos : Google Stadia ouvre son premier studio à Montréal


    Catherine Morin - 24/10/2019

    Quelques semaines avant le lancement officiel de la plateforme de jeux vidéos Stadia le 19 novembre, Google annonce l’ouverture de son tout premier studio de développement à Montréal.

    Image : Getty

    Cette structure interne, actuellement composée de cinq personnes, aura pour mission de concevoir des jeux exclusifs à Stadia. L’équipe sera dirigée par Jade Raymond, une des figures les plus connues de l’industrie du jeu vidéo.

    La Montréalaise a en effet fondé un studio pour Ubisoft à Toronto et a travaillé à la production des deux premiers jeux Assasin’s Creed pour Ubisoft Montreal. Elle a également convaincu le concepteur Electronic Arts d’établir le studio EA Motive dans la métropole québécoise.

    Dans un billet de blogue publié sur le site de Google, Mme Raymond indique que Stadia vise la production d’un catalogue varié combinant grandes franchises et concepteurs indépendants. Pour atteindre cet objectif, Google mène actuellement une campagne de recrutement.

    Le site Web de l’entreprise affiche déjà une quinzaine de postes à combler, tels que programmeur, artiste-concepteur, chef de production et directeur créatif.

    Stadia représente un tout nouveau concept dans le milieu du jeu vidéo. La plateforme doit permettre aux utilisateurs de jouer à des jeux exclusifs en ligne, sans console, à partir d’un ordinateur ou d’un appareil mobile.

    Google mise sur le concept du Cloud Gaming, qui fait en sorte que les jeux et les données qui y sont associées se retrouvent dans un système infonuagique plutôt que sur le disque dur d’une console.

    Le service fonctionnera par abonnement mensuel, de la même manière que Netflix.

    Établir un premier studio à Montréal peut s’avérer avantageux, notamment parce que le gouvernement du Québec offre des crédits d’impôt aux concepteurs de jeux. En hébergeant les studios de grandes entreprises comme Ubisoft, Warner Bros., Electronic Arts et Eidos, Montréal est aussi devenue une véritable plaque tournante de l’industrie du jeu vidéo, ce qui donne à Google accès à un vaste bassin de talents techniques et créatifs.




    À propos de Catherine Morin

    Éditrice - Direction Informatique