Jeu vidéo : le budget du Québec vu par l’Alliance numérique et le RPM

Le rétablissement du crédit d’impôt remboursable pour la production de titres multimédias (CTMM) au niveau de 37,5 % plaît à l’Alliance numérique.Logo d'Alliance numérique

Le regroupement Alliance numérique, qui représente désormais les studios de l’industrie du jeu vidéo au Québec, mentionne aussi une somme de quinze millions de dollars qui est destinée à l’émergence de jeunes pousses québécoises et au développement de la propriété intellectuelle.

« Ce sont des mesures fiscales rentables qui génèrent des emplois à haute valeur ajoutée. Le Québec peut jouer à armes égales avec les autres juridictions qui ont mis en place des mesures fiscales très avantageuses. Nous pourrons conserver notre expertise, nos emplois et nos entreprises », soutient l’Alliance numérique.

De son côté, le Regroupement des producteurs multimédia (RPM) affirme que l’augmentation du CTMM, la bonification du crédit d’impôt pour les productions présentées à l’extérieur du Québec et la somme de quinze millions de dollars pour les entreprises en démarrage « soutiendront l’industrie québécoise de la production multimédia ».

« Les encouragements fiscaux sont pratiquement inutiles pour les entreprises en démarrage, puisque, pour en tirer profit, l’entreprise doit d’abord avoir de l’argent et en dépenser », d’où l’importance d’autres moyens, selon le RPM, qui ajoute promouvoir un « meilleur équilibre » entre PME et très grandes entreprises, ainsi qu’entre médias traditionnels et émergents.

Lire aussi:

Budget québécois 2014-2015 : réactions de l’industrie des TI

Début d’une nouvelle ère chez Alliance numérique

L’Alliance numérique perd son directeur général

Articles connexes

QuickBooks lance un planificateur de trésorerie au Québec

Intuit QuickBooks Canada a lancé un nouveau planificateur de trésorerie cette année, qui est désormais disponible au Québec.

Budget fédéral 2019 : des mesures pour attirer et former la main-d’œuvre

Le budget fédéral 2019 présenté mardi contient des mesures pour attirer et retenir la main-d’œuvre dans l'industrie des technologies de l'information (TI).

Budget fédéral 2019 : mesures pour la recherche et développement

Le budget fédéral 2019 présenté mardi doit notamment permettre de favoriser la recherche scientifique et le développement expérimental dans l'industrie des technologies de l'information (TI).

Plus d’entrepreneurs acquerront des logiciels en 2019, selon la BDC

Quatre PME sur dix prévoiraient consacrer aux technologies l'ensemble ou une partie de leurs investissements en 2019.

Les produits culturels traditionnels cèdent du terrain aux contenus dématérialisés

Les Québécois préfèrent de plus en plus consacrer leur budget culturel à des produits qui peuvent servir à accéder à Netflix ou à Spotify plutôt qu’à des livres ou à des DVD, selon l’Institut de la Statistique au Québec.