iWeb vendue à l’entreprise américaine Internap

Le fournisseur de services d’hébergement et d’infonuagique iWeb est vendu à Internap dans une transaction évaluée à 145 M$ US.

L’entreprise québécoise iWeb, qui commercialise des services de serveurs dédiés, d’informatique en nuage, de colocation et d’infrastructure service ainsi que des services gérés, compte parmi sa clientèle quelque 10 000 petites et moyennes entreprises dans plus de cent pays. iWeb, dont le siège social est à Montréal, emploie deux cents personnes.Logo d'iWeb

L’acquéreur d’iWeb, Internap, est une entreprise fondée en 1996 dont le siège social est situé à Atlanta, aux États-Unis. Internap, qui offre des services similaires à ceux d’iWeb, a procédé à l’acquisition de l’entreprise québécoise afin d’étendre sa présence commerciale dans le secteur de l’infrastructure service (Infrastructure as a Service ou IaaS en anglais) et dans le marché des PME.

« iWeb est parfaitement enlignée [sic] sur notre stratégie, qui est de compléter un portefeuille de solutions pour répondre aux besoins de nos clients à chaque étape du cycle de la vie de leur entreprise […], déclare Eric Cooney, le président et chef de la direction d’Internap, dans un communiqué. Cette combinaison représente un jalon important dans la transformation des activités d’Internap, devenant ainsi un fournisseur majeur de services en infrastructure TI pouvant fournir une gamme complète de solutions pour toute demande IaaS. »

« Nous sommes heureux d’être parvenus à une entente avec Internap, indique Christian Primeau, le président et chef des opérations d’iWeb. Cette transaction permettra à iWeb de bénéficier des centres de données d’Internap, de ses capacités d’infrastructure en TI hybrides, de son approvisionnement automatisé et de son réseau de très haute performance. La combinaison Internap-iWeb donnera à iWeb et à ses employés de nouvelles occasions stratégiques dans ce marché à très forte croissance. »

La combinaison des revenus annuels d’iWeb et Internap serait de 320 millions de dollars américains.

Évolution d’iWeb

iWeb a été fondée en octobre 1996 à Boisbriand par Martin Leclair et Éric Chouinard, sous le nom de Formation et Technologies Formatek, pour la prestation de services liés à Internet. En 1999, à la suite de fusions de fournisseurs de services web qui appartenaient aux cofondateurs, – Formatek, JBCréation, Services Infonet et Webdépart – l’entreprise prend le nom d’iWeb et mise sur la prestation de services d’hébergement Internet et de gestion de serveurs.

En 2006, iWeb a fait l’acquisition de Funio, la division d’hébergement du fournisseur américain iNet-Interactif. Au fil des années, iWeb a établi quatre centres de données à Montréal et aux environs de la métropole québécoise.

iWeb avait été privatisée en 2011 par un groupe d’investisseurs dont faisaient partie la Caisse de dépôt et placement du Québec et Novacap Technologies III, une firme québécoise d’investissement privé et de capital de risque.  À l’époque, la transaction de privatisation d’iWeb avait été évaluée à 47 millions de dollars.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Equinix étend ses services numériques et cible les plans de transformation numérique

Le fournisseur de centres de données Equinix Inc. a présenté aujourd'hui de nouvelles offres à travers le pays qui, selon lui, sont destinées aux entreprises canadiennes actuellement au milieu ou en train de planifier une initiative de transformation numérique.

Des entreprises s’attendent à de l’aide de l’État pour investir dans des technologies propres

Neuf dirigeants sur dix de moyennes entreprises du Canada ayant répondu à un sondage produit par KPMG se disent préoccupés par les répercussions du conflit en Europe sur l’économie, l’industrie et les entreprises.

Financement fédéral pour les semi-conducteurs et la photonique d’ici

Les industries locales de semi-conducteurs et de photonique au Canada auront accès à de nouvelles sources de financement fédéral.

La Caisse de dépôt mise sur la numérisation de l’économie

Les stratégies de la Caisse de dépôt et placement du Québec tiennent compte de la numérisation de l’économie et de la transition climatique.

Voxco fait une prise en Inde, Actify Data Lab

Voxco affirme que cette acquisition contribuera au développement des capacités d’analyses avancées et d’intelligence artificielle de sa plateforme d’enquêtes et d’informations exploitables.