Investir dans des technologies numériques est payant

Une étude récemment publiée par La Banque de développement du Canada (BDC) indique qu’en 2021, 9 PME sur 10 ont investi dans des technologies numériques, mais que seule une sur 20 les utilise de façon efficace. BDC Capital

L’étude, intitulée « Saisir l’avantage technologique : pourquoi les entreprises présentant un niveau supérieur de maturité numérique ont un meilleur rendement », révèle que ces entreprises affichent une croissance beaucoup plus élevée que les autres et investissent davantage dans les technologies numériques, car elles comprennent que cela leur procurera des avantages. 

L’enquête révèle par ailleurs que l’investissement moyen se chiffrait à environ 118 000 $ et que, malgré une augmentation des investissements, seule une entreprise sur 20 utilise les technologies numériques de façon efficace. Par exemple, seulement 60 % des entreprises ont un site Web et environ le tiers (34 %) analysent les données relatives à leurs clients

L’étude conclue par ailleurs que les entreprises avancées sur le plan numérique ont un meilleur rendement et leur croissance est plus rapide. Elles arrivent mieux à s’adapter à un environnement changeant, elles obtiennent le financement dont elles ont besoin et sont plus susceptibles d’exporter.

Les conclusions de l’enquête indiquent également une certaine disparité entre les secteurs. Ainsi, le secteur du commerce de détail est devenu entièrement numérique pendant la pandémie de COVID-19 tandis que les secteurs de la construction et des services personnels ont effectué le moins d’investissements en 2021.

Le rapport précise quelques uns des principaux défis de la numérisation : le coût (42 %), la cybersécurité (32 %), l’incertitude par rapport aux avantages (27 %) et l’intégration de la technologie (27 %).

« Les entreprises les plus avancées sur le plan numérique utilisent la technologie non seulement pour améliorer ou appuyer leurs activités actuelles, mais aussi pour régler leurs problèmes différemment », mentionne Pierre Cléroux, vice-président, Recherche et économiste en chef de BDC dans un communiqué. Celui-ci souligne que les entreprises n’ont plus à investir autant dans des équipements informatiques haut de gamme pour profiter des possibilités numériques.

Lire aussi :

Financement fédéral pour l’adoption de technologies par des petites entreprises

Partenariat d’intelligence artificielle entre la BDC et Mila

Intentions d’investissements technologiques 2022 des PME

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à [email protected]

Articles connexes

Les consommateurs et les entreprises n’ont pas les mêmes priorités en matière de confidentialité

Selon des recherches récentes de Cisco Systems, les consommateurs et les chefs d'entreprise ont des priorités différentes en matière de confidentialité des données.

Le télétravail inquiète les responsables de la sécurité, selon une enquête

Selon une nouvelle enquête de Cisco Systems, le nombre croissant d'employés travaillant à distance aujourd'hui est source de cheveux gris pour les responsables de la sécurité de données et les chefs d'entreprise ayant des responsabilités en matière de cybersécurité.

Dépenser pour l’essentiel, et pas seulement pour la technologie, est vital pour la sécurité infonuagique

Les RSSI savent depuis des années que l'argent seul n'achète pas la sécurité dans les environnements sur site. La leçon est la même dans le nuage, selon un nouveau rapport.

Les dépenses informatiques mondiales des gouvernements dépasseront 580 milliards de dollars en 2023 selon Gartner

En 2023, les dépenses publiques mondiales augmenteront de 6,8 % par rapport à 2022, avec un budget total de 588,9 milliards de dollars américains, prédit Gartner, alors que les gouvernements cherchent à développer une stratégie cohérente de cadre d'expérience totale (XT) afin d'améliorer la prestation de services ainsi que l'expérience et l'engagement des citoyens.

Une étude d’Aptum explore la meilleure façon de lutter contre les coûts imprévus de l’infonuagique

Le fournisseur de services gérés hybrides multi-nuage Aptum publiait la semaine dernière la troisième partie de son étude annuelle sur l'impact de l’infonuagique 2022, le principal point à retenir étant que l’infonuagique a entraîné des coûts plus élevés que prévu pour 73 % des décideurs informatiques interrogés.