Intrusion au CNRC : une attaque parrainée par Pékin?

La dirigeante principale de l’information du gouvernement du Canada affirme que l’intrusion dans l’infrastructure TI du CNRC a été réalisée « par un acteur hautement perfectionné parrainé par l’État chinois ».Logo du gouvernement du Canada

Corinne Charette, dirigeante principale de l’information, a fait cette déclaration par la voie d’un communiqué qui a été diffusé par le Secrétariat du Conseil du Trésor du gouvernement du Canada, peu après la divulgation par le Conseil National de recherche du Canada qu’une intrusion avait eu lieu récemment dans son infrastructure technologique.

Lire : Intrusion dans l’infrastructure TI au CNRC

« Bien que les réseaux du Conseil national de recherches ne soient pas actuellement exploités dans le réseau global du gouvernement du Canada, ceux-ci ont été isolés du réseau du gouvernement du Canada par mesure de précaution. Nous n’avons aucune preuve que des atteintes à la sécurité des données se soient produites dans le réseau global du gouvernement du Canada », ajoute Mme Charette, dont le nom ne figure pas dans la déclaration écrite de l’administration fédérale.

Répercussions diplomatiques

Selon un article publié par ICI Radio-Canada,  le ministre des Affaires étrangères du gouvernement du Canada John Baird, qui se trouve actuellement en Chine, a discuté de « la situation » avec le ministre des Affaires étrangères de la République populaire de Chine.

Selon ICI Radio-Canada, les deux ministres ont eu un échange « franc » à propos de l’incident.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Vol majeur de données sur un milliard de Chinois non confirmé

Les experts en cybersécurité ne peuvent toujours pas confirmer les affirmations d'une personne vendant ce qu'elle prétend être des bases de données d'informations sur un milliard de résidents chinois supposément volées au service de police de Shanghai.

Le rôle essentiel d’un responsable de la protection de la vie privée

Toute entreprise qui traite des informations personnelles ou confidentielles doit nommer un responsable de la protection de la vie privée pour superviser les obligations de conformité et protéger les intérêts des personnes concernées.

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

Google travaille sur des publicités moins intrusives

Google lance une initiative sur plusieurs années pour introduire des options publicitaires plus respectueuses de la confidentialité et de la vie privée.

Élaborer des règles de confidentialité non appliquées est une perte de temps

Message aux entreprises dans le cadre de la Journée de la protection des données : ne vous contentez pas d'écrire des politiques de confidentialité, faites-les respecter.