Intervention du CRTC contre un réseau de « zombies »

Le CRTC aurait contribué à perturber l’une des familles de maliciels les plus distribuées, c’est-à-dire Win32/Dorkbot.CRTC_logo

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) affirme avoir exécuté ce mandat conformément à la Loi canadienne anti-pourriel (LCAP) et dans le cadre d’un effort international concerté avec d’autres organismes d’application de la loi visant à démanteler un réseau de « zombies ».

Un réseau de « zombies », selon le CRTC, est un « ensemble d’ordinateurs dont l’intégrité a été compromise grâce à l’installation de maliciels et auxquels on peut donner ordre d’expédier des pourriels, d’installer d’autres programmes malveillants et de voler des mots de passe ».

Le CRTC soutient avoir ainsi procédé au retrait d’un serveur de commande et de contrôle, qui était situé à Toronto, du réseau. « La famille de maliciels Win32/Dorkbot a infecté au-delà d’un million d’ordinateurs personnels dans plus de 190 pays », dit le CRTC.

L’organisme explique que Dorkbot « se propage au moyen d’une clé USB, des programmes de messagerie instantanée et des réseaux sociaux ».

Dès qu’il aurait porté atteinte à l’intégrité d’un ordinateur, quelqu’un pourrait « lui ordonner de voler les mots de passe pour les transactions bancaires et les paiements en ligne; de télécharger et installer des maliciels dangereux; de s’unir à d’autres ordinateurs infectés pour expédier des demandes multiples à un serveur en particulier en vue de dépasser sa capacité de réponse (attaque par déni de service distribué) ».

Les « partenaires » du CRTC incluraient le Federal Bureau of Investigation (FBI), Europol, Interpol, Microsoft, la Gendarmerie royale du Canada (GRC), Sécurité publique Canada et le Centre canadien de réponse aux incidents cybernétiques.

Lire aussi:

Les attaques par DDoS sont plus virulentes

Des attaques par DDoS plus stratégiques

Des attaques par DDoS à partir d’applications mobiles

Articles connexes

Le CRTC tient une réunion avec cinq pays pour lutter contre les appels frauduleux

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a tenu une réunion avec les régulateurs du Canada, de l'Australie, de l'Irlande, de Hong Kong et des États-Unis pour discuter de meilleures façons de bloquer les appels indésirables.

Une clé USB vendue par un prêteur sur gages du Yukon contenait des données personnelles du ministère de la Santé

Un homme de Whitehorse qui a acheté une clé USB chez un prêteur sur gages l'a branchée à un ordinateur et a découvert que la clé contenait des dossiers confidentiels du ministère de la Santé et des Services sociaux du gouvernement du territoire.

Les fournisseurs de services de télévision demandent au CRTC d’augmenter le prix du service de base

Plusieurs grands fournisseurs de services de télévision ont demandé à augmenter le prix de leur forfait télé de base.

Le Canada introduira un numéro à trois chiffres pour les urgences en santé mentale

Le Canada va mettre en place un numéro d'urgence à trois chiffres pour l'aide en cas de crise en santé mentale et la prévention du suicide, a annoncé le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) le 31 août.

Rogers fournit plus d’informations à l’enquête du CRTC sur la panne du 8 juillet

Rogers a mis à jour sa réponse aux demandes de renseignements du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) avec des informations supplémentaires sur la cause de la panne de son réseau le 8 juillet dernier.