Interruptions de service pour Starlink Internet vendredi

Le système d’accès Internet par satellite Starlink a connu un pic de pannes vendredi matin de la semaine dernière.

Source: Darryl Fonseka via Getty

Selon Downdetector, les utilisateurs de Starlink avaient soumis 1300 rapports d’erreurs à partir de 9 h vendredi HNE.

En fin d’avant-midi cependant, le service avait repris pour la plupart des utilisateurs après une panne de 90 minutes. Starlink n’avait pas encore fourni de raison pour les interruptions de service.

Des utilisateurs avaient signalé avoir vu un message d’erreur les informant que le service intermittent dans leur région.

La panne semble avoir affecté des clients du monde entier. Les régions touchées confirmées incluaient le Canada, les États-Unis et des pays d’Europe.

Toronto et Montréal au Canada, ainsi que Londres, en Angleterre, sont les villes qui ont été les plus durement touchées.

Vendredi avant-midi, Starlink Internet n’avait pas encore fait d’annonce officielle sur les réseaux sociaux.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

La Chine a informé l’ONU avoir dû esquiver des satellites Starlink de SpaceX

SpaceX obtient une licence de télécommunications au Canada

Meilleure connectivité pour les régions rurales

Espace : Facebook développe son propre satellite d’accès internet

Tom Li
Tom Li
Les télécommunications et le matériel grand public sont les principaux sujets couverts par Tom chez IT World Canada. Il aime parler de l'infrastructure de réseau du Canada, des produits semi-conducteurs et, bien sûr, de tout ce qui est nouveau dans le domaine des technologies grand public. Vous le verrez aussi occasionnellement signer des articles sur les actualités liées à l'infonuagique, à la sécurité et au logiciel en tant que service. Si vous êtes prêt pour une longue discussion sur les nuances de chacun des secteurs ci-dessus ou si vous avez un produit à venir que les gens vont adorer, n'hésitez pas à lui envoyer un message à tli@itwc.ca.

Articles connexes

Les grandes entreprises de télécommunications canadiennes conviennent d’un accord en cas d’urgence

Les grandes entreprises de télécommunications ont convenu d'un accord de mesures d'urgence en cas de panne à la suite de la panne de Roger en juillet, a révélé l'honorable François-Philippe Champagne, ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, dans un communiqué hier. 

Beanfield acquiert Urbanfibre, élargissant sa portée à Vancouver

Le fournisseur d’accès Internet torontois Beanfield Metroconnect élargit la portée de son service sur la côte ouest par l'acquisition d'Urbanfibre le 28 juillet.

La performance des réseaux canadiens pratiquement inchangée

La société de recherche sur les réseaux Ookla a récemment publié son analyse trimestrielle de l'Internet mobile et fixe pour le Canada. Avec la prolifération des environnements de travail hybrides, les performances des réseaux deviennent de plus en plus importantes. À cet égard, le rapport démontre que les vitesses mobiles du Canada seraient suffisantes pour prendre en charge la plupart des fonctions de travail à distance comme les réunions Zoom et les applications de bureau à distance.

Inquiets de la résilience Internet et des télécoms de votre entreprise ? Posez ces questions

Les pannes pancanadiennes d'Internet et de réseau cellulaire causées par l'incident de la semaine dernière chez Rogers Communications devraient inciter les décideurs des entreprises de télécommunications et de TI à réfléchir attentivement à la résilience des télécommunications dans les services qu'ils achètent.

Le PDG de Rogers admet que la panne aurait été causée par une opération d’entretien

À la suite de la panne majeure de ses services cellulaires, de câbĺodistribution et d'Internet qui a commencé tôt vendredi matin et qui perdure, le président et chef de la direction de Rogers Communications, Tony Staffieri, a publié un nouveau message expliquant ce que l'entreprise croit en être la cause : « une panne du réseau suite à une mise à jour de maintenance de notre réseau central, qui a provoqué un dysfonctionnement de certains de nos routeurs tôt vendredi matin ».