Internet : vouloir les avantages sans les inconvénients


Fanny Bourel - 25/02/2019

Les Canadiens affirment se soucier de la protection de leurs données personnelles, mais un rapport de l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) révèle des contradictions dans leurs comportements et leur méconnaissance d’aspects importants relatifs Internet.

données, renseignements, vie privée

Image : Getty

Rappelons que l’ACEI est un organisme à but non lucratif dont le rôle est de gérer le domaine Internet .CA, et de mettre en place des projets de soutien à la communauté Internet du Canada.

Environ 63 % des 1200 répondants interrogés en ligne dans le cadre de la préparation du rapport Les Canadiens méritent un meilleur Internet déclarent accorder plus d’importance à la protection de la vie privée qu’à la commodité. Toutefois, 72 % des répondants indiquent divulguer « peu » ou « certains » de leurs renseignements personnels en échange d’un accès à un service utile, comme un réseau social.

Ces moyennes cachent des disparités selon les générations. Si au moins 70 % des plus de 50 ans, et 66 % des 35-49 ans, privilégient la préservation de la vie privée à la commodité, cette proportion descend à 48 % chez les 18-34 ans.

La sécurité et la confidentialité des données hébergées aux États-Unis inquiètent près de 8 personnes sur 10. Cependant, à peine la moitié des gens (47 %) sont conscients qu’une partie des données transitent par les États-Unis.

Autre contradiction mise en avant dans ce rapport : 79 % des répondants affirment préférer opter pour des services infonuagiques dont les serveurs sont situés au Canada, mais 8 % des utilisateurs l’ont réellement fait.

Pour expliquer ce décalage entre les préoccupations affichées et les pratiques, l’ACEI met en avant le manque de compréhension du fonctionnement d’Internet. Les trois quarts des personnes interrogées évaluent à « un peu », « presque rien » ou « rien du tout » leur niveau de connaissance quant au contrôle et à la réglementation d’Internet au niveau mondial.

« Étant donné le manque de compréhension du fonctionnement actuel de la gouvernance de l’Internet, comment les Canadiens peuvent-ils avoir leur mot à dire dans l’avenir de l’Internet au Canada? », s’inquiète l’ACEI. L’organisation prône une meilleure diffusion des connaissances et appelle les gens à « assumer la responsabilité de rester informés et d’exprimer leurs opinions en ce qui a trait à l’Internet ».

Lire aussi :

Marriott touchée par un vol de données affectant 500 millions de clients

Mesures à prévoir en matière de données personnelles

Une législation qui permet de faire effacer des renseignements en ligne?




Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,