Internet résidentiel : Virgin Mobile s’étend au Québec

Le fournisseur de services de télécommunications Virgin Mobile déploie son offre d’internet résidentiel au Québec.Logo de Virgin Mobile

Après l’avoir lancé en Ontario il y a quelques mois, la marque de télécommunications de Richard Branson, qui est le fondateur du groupe Virgin, propose donc désormais un accès internet résidentiel à une partie du territoire du Québec. Cette offre est présentée sous la forme d’un forfait de 300 gigaoctets et d’un forfait illimité. Pour les deux formules, la vitesse de téléchargement serait de 25 Mb/s.

Virgin Mobile mettra à la disposition de ses clients un modem résidentiel baptisé Steve, pour la durée de leur contrat. L’entreprise soutient proposer un branchement à son service sans frais d’installation, sans frais cachés et sans contrat à long terme. Cette nouvelle option d’internet résidentiel vient principalement concurrencer Vidéotron et Bell au Québec.

De manière à stimuler la concurrence et une réduction des coûts pour les consommateurs, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) exige désormais officiellement que les plus grands fournisseurs d’internet au Canada (Bell, Rogers, Cogeco et Vidéotron) offrent l’accès à leur réseau aux fournisseurs indépendants.

Lire aussi:

Espaces de croissance : services de diffusion de contenu en continu

Sept Québécois sur dix communiquent par mobile et par Internet

DERYtelecom : de nouveaux propriétaires et investisseurs

Articles connexes

La date limite pour la fusion Rogers-Shaw reportée au 17 février

Rogers, Shaw et Québecor ont annoncé ce matin dans une déclaration conjointe que la date limite pour finaliser le projet de fusion Rogers - Shaw et la vente de Freedom Mobile à Québecor a été reportée au 17 février, en attendant l'approbation du ministre de l'Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne.

TekSavvy exhorte le ministre Champagne à bloquer la fusion Rogers-Shaw et à refuser l’offre de Vidéotron pour Freedom Mobile

Le fournisseur de service Internet (FSI) indépendant Teksavvy de Chatham, en Ontario, a demandé aujourd'hui au ministre de l'Industrie, des Sciences et de la Technologie du Canada, François-Philippe Champagne, de bloquer la fusion de 26 milliards de dollars proposée en refusant le transfert des licences de spectre sans fil de Shaw ainsi que l'acquisition de Freedom Mobile par Vidéotron.

La saga de la fusion Rogers-Shaw : bilan 2022

La saga de la fusion Rogers-Shaw a suivi un chemin cahoteux en 2022, à la suite des revers de plusieurs « chiens de garde » de la concurrence, de quelques victoires de courte durée, de nouvelles entreprises et de désillusion après un trop grand nombre de rencontres de médiation sans succès.

Nominations à la tête du CRTC

L'honorable Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien, annonçait hier la nomination de Vicky Eatrides au poste de présidente et première dirigeante et d'Alicia Barin et Adam Scott aux postes de vice-présidents du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

La demande de Telus de facturer des frais de traitement de cartes de crédit pour les services réglementés rejetée par le CRTC

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a refusé la demande de Telus qui voulait facturer des frais de traitement à ses clients d’Alberta et de Colombie-Britannique pour les paiements effectués par carte de crédit. La demande ne visait que les services réglementés par le CRTC, lesquels sont habituellement des services de téléphonie résidentielle dans certaines petites collectivités.