Internet: destination numéro un des annonceurs

Depuis le temps qu’on en parle, c’est peut-être en 2010 que les médias imprimés perdront leur statut de numéro un de la publicité et du marketing au profit du Web.

La firme d’études Outsell prévoit en effet que les médias imprimés américains perdront leur statut de leader cette année.

L’étude Annual Advertising and Marketing Study 2010: Total US and B2B Advertising, produite pour une cinquième année consécutive, prévoit que le marché américain de la publicité et du marketing se chiffrera à 368 milliards de dollars américains* en 2010.

Il s’agit d’une hausse de 1,2% par rapport aux 364 milliards de dollars déclarés en 2009.

Le Web devrait accaparer 32,5% du budget total, par rapport à 30,3% pour les médias imprimés.

Au total, Outsell prévoit que les dépenses en publicité et en marketing sur le Web atteindront 119,6 milliards de dollars en 2010, en hausse de 9,6% par rapport à 2009. Les budgets du côté de l’imprimé devraient quant à eux reculer de 3%.

Fait assez surprenant, les entreprises prévoient dépenser 52,8% du budget total en publicité et en marketing Web, soit 63 milliards de dollars, sur leurs propres sites Internet. Outsell y voit là un signe que les dirigeants d’entreprises considèrent Internet comme un outil de marketing direct auprès des clients.

Les données ont été compilées en décembre auprès de 1008 annonceurs à travers les États-Unis.

* Tous les montants sont en dollars américains.

Denis Lalonde est rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Denis Lalonde
Denis Lalondehttp://www.directioninformatique.com
Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde

Articles connexes

Balado Hashtag Tendances, 22 septembre 2022 — La fin pour Pentium et Celeron, plus de pub dans l’App store, un pirate informatique arrêté et...

Balado Hashtag Tendances, 22 septembre 2022 — Cette semaine : Intel abandonne les marques Pentium et Celeron, de nouveaux emplacements publicitaires dans le App store d’Apple, la police ontarienne neutralise un pirate informatique et la fortune de Mark Zuckerberg diminue.

La performance des réseaux canadiens pratiquement inchangée

La société de recherche sur les réseaux Ookla a récemment publié son analyse trimestrielle de l'Internet mobile et fixe pour le Canada. Avec la prolifération des environnements de travail hybrides, les performances des réseaux deviennent de plus en plus importantes. À cet égard, le rapport démontre que les vitesses mobiles du Canada seraient suffisantes pour prendre en charge la plupart des fonctions de travail à distance comme les réunions Zoom et les applications de bureau à distance.

Inquiets de la résilience Internet et des télécoms de votre entreprise ? Posez ces questions

Les pannes pancanadiennes d'Internet et de réseau cellulaire causées par l'incident de la semaine dernière chez Rogers Communications devraient inciter les décideurs des entreprises de télécommunications et de TI à réfléchir attentivement à la résilience des télécommunications dans les services qu'ils achètent.

Le PDG de Rogers admet que la panne aurait été causée par une opération d’entretien

À la suite de la panne majeure de ses services cellulaires, de câbĺodistribution et d'Internet qui a commencé tôt vendredi matin et qui perdure, le président et chef de la direction de Rogers Communications, Tony Staffieri, a publié un nouveau message expliquant ce que l'entreprise croit en être la cause : « une panne du réseau suite à une mise à jour de maintenance de notre réseau central, qui a provoqué un dysfonctionnement de certains de nos routeurs tôt vendredi matin ».

Rogers présente des excuses après une panne majeure

Rogers Communications s’est excusée publiquement après qu’une panne majeure de son réseau ait laissé des millions d’utilisateurs et d'entreprises canadiens sans services Internet et mobiles le 8 juillet.