Internet des objets : un marché de 1700 G$ d’ici 2020 au Québec?

L’Internet des objets pourrait représenter au Québec un marché de 1700 milliards de dollars d’ici 2020, selon Consortium Innovation.

Internet des objets, manufacturier, énergie, usine
Image : Getty

Consortium Innovation se présente notamment comme étant un réseau collaboratif de réalisation de projets dans des domaines comme les technologies « intelligentes » et les matériaux « avancés ».

Dans le cadre du « Forum Adopte IoT » organisé à l’École de technologie supérieure (ÉTS), le président-directeur général du consortium, Michel Langelier, a affirmé que le numérique « changera en profondeur les façons de produire et de consommer » et que les entreprises deviendront notamment « connectées et autonomes », ce qui ne serait possible qu’en adoptant l’Internet des objets (IdO).

« L’Internet des objets est le passage obligé à court terme, la condition préalabe incontournable, qui mènera à la pleine appropriation de l’intelligence artificielle qui demeure une prospective à beaucoup plus long terme », soutient le consortium. À son avis, ce contexte pourrait créer des occasions d’affaires qui impliquent l’utilisation de données collectées par l’entremise de capteurs, de senseurs et d’objets connectés.

Les domaines du transport, de la gestion de l’eau, de l’énergie, de la fabrication, de la distribution au détail, de la médecine, de la mobilité, du monde municipal, des services publics, des ressources naturelles et minières, ainsi que de la gestion des catastrophes, seraient en particulier concernés par les objets connectés et le partage des données. Ce partage pourrait par exemple générer, en fonction de la manière dont il est implanté, des baisses de primes d’assurance et/ou des vulnérabilités liées à des cyberattaques.

Lire aussi :

Internet des objets : des dépenses en hausse de 18 %

Internet des objets : un marché en devenir de plus 6,5 milliards au Canada

Microsoft mise sur «l’Internet de vos objets» dans les organisations

Articles connexes

L’Internet des objets générera 1100 pétaoctets de données globalement d’ici 2027

Une nouvelle étude de Juniper Research a révélé que la quantité mondiale de données générées par les connexions de l’Internet des objets (IdO) en itinérance passera de 86 pétaoctets en 2022 à 1100 pétaoctets d'ici 2027. Cela représente suffisamment de données pour diffuser 165 millions d'heures de vidéo 4K à partir de plateformes telles que Netflix.

Une étude révèle que les données obscures nuisent aux stratégies de DataOps

Quest Software, un fournisseur de logiciels de gestion de systèmes, de protection des données et de sécurité, en collaboration avec l'Enterprise Strategy Group (ESG), a publié le rapport 2022 sur l'état de la gouvernance et de l'autonomisation des données, un rapport annuel mettant en évidence les principaux défis et innovations en matière de gouvernance des données, de gestion des données et de DataOps.

SAS Hackathon 2022 : Résoudre les problèmes du monde réel à l’aide de données

C’est cette semaine que SAS annonçait les gagnants de son Hackathon 2022. Parmi 70 équipes qualifiées du monde entier et 50 soumissions, SAS a retenu 13 équipes pour leur innovation utilisant l'intelligence artificielle infonuagique Viya de SAS, Microsoft Azure et d'autres technologies. 

Vidéotron Affaires s’associe à EMnify pour le déploiement des objets connectés

Vidéotron Affaires annonce aujourd'hui un partenariat avec EMnify, fournisseur d’une plateforme de services de connectivité, dans le but de « rendre les organisations québécoises plus autonomes dans le déploiement des objets connectés », annonce Vidéotron dans un communiqué.

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.