Intégrer l’IA : un impératif de « survie » selon Bengio

L’intégration d’avancées en intelligence artificielle et en apprentissage profond dans les produits des entreprises TI d’ici serait un impératif de « survie ».

Intelligence artificielle
Image : Getty

Yoshua Bengio, directeur du MILA (Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal) et professeur à l’Université de Montréal, avait été invité par l’Association québécoise des technologies (AQT), qui représente l’industrie des technologies de l’information et des communications (TIC) du Québec, à présenter devant des dirigeants de petites et de moyennes entreprises en TI des avantages d’intégrer ces avancées technologiques dans leurs produits ou dans leurs processus.

Selon l’AQT, la rencontre avait notamment comme objectif de faire « découvrir les parcours à prendre pour bénéficier de ces technologies avancées et pour saisir l’urgence d’intégrer l’IA dans le développement des solutions » qui sont commercialisées par des entreprises d’ici.

L’AQT rappelle aussi que l’État québécois a récemment débloqué 100 millions de dollars « pour la création d’une supergrappe en IA », dans un contexte « d’effervescence de la venue de l’IA » et d’autres aides financières et soutiens étatiques, notamment de la part de l’administration publique fédérale.

De plus, selon l’AQT, de « grandes entreprises internationales sont aux premières lignes s’arrimant aux grappes en IA, afin de bénéficier des expertises et des talents qui s’y regroupent ».

Yoshua Bengio aurait affirmé, tel que rapporté par l’AQT, qu’il existe une « reconnaissance internationale » de Montréal, parmi les économies de la planète, en matière d’IA et d’apprentissage profond, qui serait basée sur la « concentration de chercheurs » qu’on trouve à Montréal en ces matières.

Lire aussi :

100 M$ dans un projet de grappe en intelligence artificielle

Budget fédéral 2017 : IA, technologie financière et « supergrappes »

Être ou ne pas être de l’intelligence artificielle

Articles connexes

SCALE AI : 50 M$ pour soutenir 12 projets en intelligence artificielle

SCALE AI annonce 12 nouveaux projets en intelligence artificielle (IA) qui représentent plus de 50 M$ d'investissement, signe de la poursuite de l’adoption rapide de l'intelligence artificielle par les leaders industriels canadiens. 

Expansion de Cogeco en Ontario avec l’aide du gouvernement provincial

Cogeco Connexion, une filiale de services à large bande de Cogeco Communications, réalisera au terme d’un processus d'enchères du New Rural Broadband Fund, six nouveaux projets d'expansion de son réseau Internet haute vitesse dans plusieurs régions de l'Ontario.

17,6 M$ additionnels pour aider plus de Canadiens à acquérir des compétences numériques

Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, lançait cette semaine, la deuxième phase du Programme d'échange en matière de littératie numérique (PELN) en annonçant un apport additionnel de fonds fédéraux. Cet investissement de 17,6 millions de dollars sur trois ans servira à soutenir des initiatives axées sur l'enseignement des compétences numériques à des groupes sous-représentés

L’accès au talent, principal frein à la croissance du secteur technologique

L’Association Québécoise des Technologies (AQT) révélait la semaine dernière les résultats d’un sondage effectué auprès de 329 dirigeants d’entreprises technologiques du Québec. Le principal constat de l’étude est que, après deux ans de pandémie, bien que les entreprises du secteur aient été en mesure de maintenir leurs activités et leurs profits, l’accès au talent constitue actuellement le principal frein à leur croissance.

La recherche de fournisseurs de solutions technologiques simplifiée

L’Association québécoise des technologies (AQT), un réseau d’affaires qui promeut le développement et le rayonnement du secteur des technologies québécoises, lançait la semaine dernière un nouvel outil pour aider les entreprises à trouver en quelques clics des solutions technologiques et des services numériques québécois.