Inquiétudes et confusion au sujet des véhicules autonomes et connectés


Dominique Lemoine - 29/05/2019

Les conducteurs d’automobiles au Canada ne comprennent pas bien les technologies liées aux véhicules autonomes, selon la CAA.

automobile, logiciel, CGI

Image : Getty

L’Association canadienne des automobilistes (CAA), sur la base d’une étude et d’un sondage qu’elle a produits, affirme que les technologies automobiles émergentes et les véhicules autonomes « sont une source d’interrogations et de confusion ».

Selon la CAA, la technologie Bluetooth et celle d’aide au maintien dans la voie, qui contribuent à connecter et automatiser les plus récents véhicules, inquiètent des conducteurs qui ne les connaissent pas bien, d’autant plus devant la possibilité qu’elles puissent être additionnées « pour mener à des véhicules entièrement autonomes ».

Ainsi, 61 % des répondants se disent inquiets concernant la responsabilité en cas d’accident, 59 % se disent inquiets concernant le piratage des véhicules et 53 % se disent inquiets du risque qu’un tiers accède aux données générées par le conducteur. De plus, 83 % des conducteurs au Canada ne comprennent « que vaguement les technologies sous-jacentes aux véhicules autonomes ».

Selon la CAA, qui propose un portail en ligne d’informations sur le sujet, il existe pour l’instant différents « degrés d’automatisation » des véhicules, et « la transition vers les véhicules autonomes sera graduelle ».

Lire aussi :

Véhicules automatisés : Toyota émet des doutes

Véhicules connectés : le Sénat prête l’oreille à des chercheurs et à BlackBerry

Renault-Nissan mise sur les véhicules connectés




Tags: , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+