Information financière : l’avenir est à la technologie

Selon une récente étude d’Ernst & Young rapportée par IT World, les directeurs financiers font face à des défis technologiques de taille pour produire efficacement de l’information financière exacte.Illustration pour le budget et le capital en TI

Sur les 1000 personnes interrogées par le cabinet d’audit, dont 40 au Canada, la moitié d’entre elles considèrent que le changement des modèles de production de l’information financière dépend surtout de la technologie.

Le recours à la technologie devrait notamment permettre d’éviter des erreurs humaines et donc de produire des rapports financiers plus justes.

Les directeurs financiers espèrent beaucoup des nouvelles technologies capables de tirer partie des mégadonnées, suivies de l’infonuagique, des outils de visualisation de données et de l’utilisation d’appareils mobiles.

Les technologies les plus avancées comme l’intelligence artificielle (IA) ou la chaîne de blocs (blockchain en anglais) arrivent derrière.

Cependant, sur l’ensemble des entreprise prêtes à investir dans les technologies à des fins de production d’informations financières, près d’une organisation sur cinq compte mettre l’accent sur des investissements en matière de technologie de la chaîne de blocs, d’IA et d’automatisation des processus grâce à des robots.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada, une publication sœur de Direction informatique

Lire aussi :

Une firme de technologies financières de Londres débarque à Montréal

Technologies financières : IOCS s’installe à Montréal

La technologie financière sous la loupe du Bureau de la concurrence

Articles connexes

Partenariat entre EY et Shopify pour développer un marché des produits réglementés et offrir des services de commerce électronique adaptés aux entreprises

Ernst & Young (EY) annonçait plus tôt cette semaine une alliance avec Shopify Inc., un fournisseur d'infrastructures Internet destinées au commerce en ligne basé à Ottawa, visant à aider les entreprises à maximiser le potentiel du commerce en ligne et à soutenir la vente de produits réglementés.

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?

Faible maturité des entreprises canadiennes en matière de cybersécurité

De nombreuses entreprises canadiennes ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour être considérées comme une organisation de cybersécurité mature, si l’étude d’un fournisseur est représentative.

Technologies et cybersécurité au budget du Québec

Le budget 2022-2023 du gouvernement du Québec prévoit 451 millions de dollars pour la transition de l’État et des entreprises vers le numérique, et pour stimuler les achats de technologies, au cours des cinq prochaines années.

Une PME sur deux prête à partager des données avec des institutions financières

Un entreprise sur deux se dit prête à partager des données commerciales avec des fournisseurs de services bancaires, en échange de services technologiques personnalisés qui répondent à des besoins, selon EY.