Industrie du voyage : financement de 128 M$ pour Hopper

Hopper prévoit utiliser ce financement pour accélérer sa croissance internationale et approfondir ses recherches en intelligence artificielle (IA).Hopper

Hopper, une entreprise basée à Montréal et Cambridge au Massachusetts qui développe et commercialise une application mobile consacrée au voyage, affirme que cette ronde de financement a été menée par la société d’investissement OMERS Ventures et qu’elle a impliqué financièrement ces investisseurs actuels (la Caisse de dépôt et placement du Québec, Investissement Québec, Accomplice, Brightspark Ventures, Fonds TI de BDC Capital) et un nouvel investisseur (Citi Ventures).

Selon Frédéric Lalonde, directeur général et cofondateur, « le monde poursuit son virage du Web vers le mobile, et tout spécialement vers les applications ». À son avis, le mobile « représente de 70 % à 90 % du temps passé en ligne » et 92 % du temps passé sur mobile est passé sur des applications.

Hopper soutient miser sur un modèle de commerce conversationnel par notifications et alertes de prix avec les utilisateurs, ainsi que sur son algorithme basé sur l’IA et l’apprentissage automatique de données de préférences des utilisateurs pour prévoir les tarifs aériens et hôteliers futurs et pour faire des recommandations d’achat personnalisées aux utilisateurs.

« Les utilisateurs réservent des voyages qu’ils n’ont pas nécessairement recherchés, mais que l’appli leur a suggérés », précise Hopper. Une fonction de réservation de chambres d’hôtels a récemment été ajoutée à son application.

Lire aussi :

TripAdvisor veut devenir la destination des publications liées au voyage

Hopper obtient un financement de la Caisse de dépôt et placement

Tourisme numérique : application de Montréal pour déambuler à Paris

Articles connexes

Ajout d’un tableau de bord à l’édition commerciale de 1Password

Une application canadienne de gestion des mots de passe a ajouté un tableau de bord pour permettre aux administrateurs informatiques de voir plus facilement combien d'employés ne profitent pas des capacités de sécurité du produit.

Système de gestion de la consommation d’énergie proposé par Telus et Vecteur

L’entreprise Telus et l’Institut Vecteur misent sur un système d’optimisation énergétique pour réduire les effets des centres de données et des édifices commerciaux sur les changements climatiques et des coûts opérationnels.

Projet de l’INRS en intelligence artificielle appliquée à l’exploration minière

Un projet d’adaptation d’architectures et de techniques d’intelligence artificielle et d’apprentissage des machines à l’exploration minière a obtenu un financement public de 379 000 dollars.

Partenariat entre Mila et Twitter en apprentissage automatique

Des étudiants et des professeurs de l’Institut québécois d’intelligence artificielle (Mila) collaboreront avec des chercheurs du groupe d’apprentissage automatique Cortex de Twitter en matière d’apprentissage automatique.

Administrateurs WatchGuard alertés au sujet d’un maliciel

Les administrateurs de pare-feu WatchGuard sont invités à rechercher des signes de compromission sur les dispositifs sous leur responsabilité après la publication d'un rapport sur un maliciel distribué par un groupe malveillant.