Inauguration d’un centre de colocation dans le Coeur-du-Québec

L’entreprise québécoise COLO-D exploite un centre de colocation neutre à Drummondville, dans le cadre d’un projet évalué à 35 M$.

COLO-D, une entreprise récemment constituée, officialise l’exploitation commerciale d’un centre de colocation dont la superficie maximale sera de 100 000 pieds carrés. Logo de Colo-D

L’établissement de ce centre de données a fait l’objet d’un investissement de 35 millions de dollars. Le centre est localisé dans l’ancienne usine du fabricant de disques compacts et de DVD Disque Améric, qui a fait faillite en 2011.

Le centre de données de COLO-D, qui est situé à Drummondville – à mi-chemin entre Montréal et Québec – vise la desserte des entreprises, des fournisseurs de solutions d’informatique en nuage et de services en technologies de l’information, d’opérateurs en télécommunications et de fournisseurs de services Internet pour l’hébergement de serveurs.

« De nombreuses entreprises québécoises sont présentement hébergées dans la grande région de Toronto.  Au Québec, c’est 90 % de l’offre qui est située dans la région de Montréal. COLO-D vient satisfaire les besoins des entreprises à la recherche de plus de souplesse et de solutions évoluées de haute qualité pour l’hébergement de leurs serveurs à l’extérieur de Montréal ou de Québec et ce, pour des raisons évidentes associées notamment à la qualité de leur plan de relève », déclare Patrick David, le chef de la direction de COLO-D, dans un communiqué.

Les exploitants de COLO-D affirment que la latence entre le centre de colocation et les agglomérations de Montréal et de Québec est inférieure à deux millisecondes, ce qui conviendrait à l’exploitation d’applications en mode synchrone.

COLO-D affirme qu’elle cherchera à obtenir une accréditation de troisième niveau (Tier III) pour son nouveau centre de colocation.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Lévis hébergera le premier centre de traitement informatique au Canada à recevoir la distinction OCP Ready

Le campus Q01 de QScale, une entreprise qui développe des centres de traitement informatique éco responsables pour des applications telles que le calcul intensif et l’intelligence artificielle, a obtenu la distinction OCP Ready de la Fondation du Open Compute Project. Il s’agit de la première installation canadienne à recevoir cette distinction.

Les revenus du marché des centres de données carboneutres devraient monter en flèche

La société d'information commerciale BIS Research a publié cette semaine un rapport sur le marché des centres de données carboneutres qui prévoit que les revenus de 5,02 milliards de dollars de l'année dernière feront plus que tripler d'ici 2027.

Equinix étend ses services numériques et cible les plans de transformation numérique

Le fournisseur de centres de données Equinix Inc. a présenté aujourd'hui de nouvelles offres à travers le pays qui, selon lui, sont destinées aux entreprises canadiennes actuellement au milieu ou en train de planifier une initiative de transformation numérique.

10 ans de présence au Canada pour OVHcloud

OVHcloud, un fournisseur mondial de services infonuagiques basé en France célébrait récemment ses 10 ans en sol canadien. Pour l’occasion, son PDG Michel Paulin, un expert en télécommunications, en infonuagique durable et en technologie verte était de passage au Canada. Direction informatique l'a rencontré.

Voxco fait une prise en Inde, Actify Data Lab

Voxco affirme que cette acquisition contribuera au développement des capacités d’analyses avancées et d’intelligence artificielle de sa plateforme d’enquêtes et d’informations exploitables.