Importante représentation des TIC aux Fidéides 2009


Jean-François Ferland - 19/03/2009

La moitié des récipiendaires des prix annuels de la Chambre de commerce de Québec oeuvrent en technologies de l’information et des communications. Cette forte présence refléterait l’essor et le dynamisme de l’industrie dans la Vieille Capitale.

La Chambre de commerce de Québec lors d’un gala annuel au Centre des congrès de la Vieille-Capitale, a dévoilé les gagnants de la 26e édition du concours des Fidéides qui récompense des entreprises des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches. Or, environ la moitié des récipiendaires, soit neuf lauréats parmi les dix-sept gagnants, sont associés aux TIC.

Le prix de l’Entreprise de l’année, dans la catégorie Petite entreprise, a été remis à LTI informatique et génie, une firme de Québec qui fournit des services de R&D et de développement logiciel en simulation et modélisation et en intelligence artificielle.

Dans la catégorie Moyenne et grande entreprise de l’année, le prix de l’Entreprise de l’année revient à Momentum Technologies, une firme de services-conseils spécialisée dans les solutions fondées sur le langage Java et les systèmes Oracle.

Dans la catégorie Affaires et engagement social, Petite et moyenne entreprise, le récipiendaire est le fournisseur de services applicatifs via Internet pour la gestion des ressources humaines Taleo Canada, qui exploite un bureau de R&D à Québec.

Les prix de la catégorie Actif humain ont été remis au fournisseur d’imagerie aérienne à haute résolution XEOS Imagerie dans la catégorie Petite entreprise et au développeur de jeu vidéo Beenox dans la catégorie Moyenne et grande entreprise.

Dans la catégorie Services, un prix Fidéide a été remis à REP Solution qui commercialise applications de gestion de communications électroniques aux fins de marketing.

Telops, une entreprise du domaine de l’optoélectronique dans les industries des télécommunications, de l’aérospatiale et de la défense, a été récompensée dans la catégorie Haute technologie. Par ailleurs, un prix Hommage a été remis à ABB, un fabricant de produits industriels de robotique et d’automatisation

Enfin, le prix de l’Événement d’affaires de l’année a été remis au 74e Congrès mondial des bibliothèques et de l’information, dont certaines conférences ont traité de l’utilisation et de l’impact des technologies de l’information.

Reflet dynamique

Christian Goulet, le premier directeur général aux ventes pour le secteur public au Québec chez Bell Canada et président de la Chambre de commerce du Québec, suit le concours des Fidéides depuis quelques années. Il constate un changement au niveau du type d’entreprises qui déposent des candidatures pour ce concours commercial annuel, où la participation des entreprises du secteur des TI s’est accrue au cours des dernières années.

« Cela vient essentiellement du fait que les firmes de TI de toutes les couleurs, que ce soit au niveau des jeux interactifs, de la consultation ou des firmes [de développement], prennent beaucoup de place à Québec et sont très dynamiques. Elles recherchent aussi des possibilités de faire valoir leurs projets. J’ai l’impression que c’est le marché qui en veut ainsi. D’année en année, les gens se disent ‘eux ont gagné quelque chose l’an passé, je vais tenter d’aller gagner quelque chose cette année’. C’est un secteur qui est très actif à Québec et qui dépose plus [de candidatures] », commente M. Goulet.

Du même souffle, il constate une baisse des candidatures au niveau manufacturier, où l’enthousiasme semble être à la baisse. « Cela prend un mood pour déposer une candidature, dit M. Goulet. Cela veut dire qu’on aime ce qu’on fait, qu’on a de bons résultats, qu’on a de beaux projets. »

« On veut s’en servir au niveau du marketing et des communications ou au point de vue interne. LTI, qui a gagné cette année, nous a dit que [ce prix] lui a donné un souffle. Les employés sont contents de voir qu’ils sont reconnus sur la place publique. »

Le président de la chambre de commerce constate également que les gagnants de l’édition 2009 reflètent une diversification des secteurs d’activité de l’industrie des TIC de la région de Québec.

« La région a fait un tournant dans le milieu des années 90, alors que beaucoup de joueurs des TI sont sortis de l’Université Laval pour démarrer des petites entreprises qui grandissent maintenant. De cela, d’autres petites entreprises ont été créées. Je pense que c’est la roue qui s’est mise à tourner. Cela amène une ébullition dans la région et c’est très positif », conclut-il.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+