Implantation de deux établissements dans des secteurs de pointe au Québec


Jean-François Ferland - 02/09/2009

L’Université de Sherbrooke et des partenaires privés établiront un centre de recherche en microélectronique à Bromont. Également, le développeur de jeux vidéo norvégien Funcom ouvrira un studio à Montréal.

Centre de R&D en microélectronique à Bromont

L’Université de Sherbrooke, dans le cadre d’un partenariat public-privé, procédera à l’implantation d’un Centre d’innovation en microélectronique à Bromont. L’établissement devrait entrer en activité en 2011.

Ce centre, auquel les instigateurs souhaitent donner une portée mondiale, se spécialisera dans la réalisation d’activités de recherche et développement en assemblage de puces électroniques et de microsystèmes électromécaniques, notamment au niveau de l’encapsulation de ces composantes. Ce centre servira à la sélection de technologies de découpage de puces et à leur liaison dans de nouveaux types de boîtier. La gestion de la dissipation thermique, le test et l’expédition des composantes feront également de travaux de R&D et d’essais. Entre autres, le centre hébergera une unité de fabrication de systèmes électromécaniques de 200 millimètres et en trois dimensions.

Le projet, évalué à 218,4 M$, fait l’objet de subventions de 94,9 M$ du ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation du gouvernement du Québec et de 89,2 M$ d’Industrie Canada. 40,6 M$ seront investis par IBM Bromont et DALSA Semiconducteurs, deux entreprises fondatrices du centre qui exploitent des usines de fabrication de semiconducteurs dans le technoparc de Bromont, ainsi que d’autres fournisseurs.

250 chercheurs de l’université estrienne et des entreprises présentes au Québec oeuvreront dans ce centre. Des emplois sont aussi créés, mais leur nombre n’a pas été précisé. L’industrie de la microélectronique emploie plus de 3 000 personnes au Québec.

Un développeur de jeu vidéo norvégien s’implante au Québec

Funcom, un développeur indépendant de jeux vidéo dont le siège social est situé à Oslo en Norvège, implante un studio à Montréal. Entre 100 et 150 personnes seront embauchées au cours des 18 prochains mois, dont 20 qui travailleront en recherche et développement. L’organisme provincial Investissement Québec a travaillé durant trois années à séduire l’entreprise, notamment par la présentation des avantages fiscaux disponibles.

L’entreprise, fondée en 1993, est spécialisée dans le développement de jeux en ligne massivement multijoueur (massively multiplayer online game, ou MMO en anglais). Elle emploie 320 personnes dans des installations situées en Norvège, aux États-Unis, en Suisse et en Chine.

Funcom offre notamment un jeu nommé Age of Conan qui est présenté comme étant « le jeu en ligne le plus sauvage et le plus brutal »…

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+