Imagerie de synthèse : BUF s’implante à Montréal

L’entreprise française BUF prévoit créer jusqu’à 125 emplois en trois ans au Québec, où sa filiale développera notamment des logiciels de création d’effets spéciaux.Logo de BUF

BUF, une entreprise parisienne qui est spécialisée en effets visuels, compte créer 80 emplois en 2014 pour sa filiale québécoise, qui sera établie sur le boulevard Saint-Laurent à Montréal.

La filiale, nommée BUF Canada, développera des images de synthèse pour le cinéma traditionnel et les films d’animation, afin de desservir la clientèle du secteur du cinéma.

Surtout, la filiale de BUF exploitera un département de recherche et développement qui aura le mandat de concevoir de nouveaux logiciels de création d’effets spéciaux. Selon le site web de BUF, l’entreprise exploite déjà une douzaine de logiciels indépendants qui sont utilisés pour la production de contenu en deux dimensions et en trois dimensions.

« En développant des produits inédits, nous offrons à notre clientèle de nouvelles techniques de tournage et de visualisation, a indiqué Pierre Buffin, le président-directeur général et fondateur de BUF, dans un communiqué. Nous avons l’habitude de former des jeunes artistes qui développent leur savoir-faire sur toute la chaîne de fabrication. Les connaissances qu’ils acquièrent leur permettent de devenir des experts des effets visuels et de l’animation puis, plus tard, des superviseurs. »

BUF, qui a été fondée en 1984, compte plus 300 employés. Elle exploite trois bureaux en France, une filiale en Belgique et une filiale aux États-Unis. BUF compte parmi ses actifs un laboratoire de services de postproduction de contenu numérique ou sur film, ainsi qu’une maison de production de films d’action et de films d’animation qui est nommée AngleFine Productions.

Investissement Québec, l’organisme gouvernemental de financement complémentaire pour le développement d’entreprises et l’organisme de promotion économique Montréal International ont piloté le dossier d’incitation de BUF à s’établir au Québec.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

La firme d’ingénierie WSP cible le filon des services-conseils numériques

La firme de services d’ingénierie WSP se concentrera davantage sur la commercialisation de services-conseils numériques auprès de clients dans le cadre de sa nouvelle stratégie de croissance interne et par acquisitions.

Des entreprises s’attendent à de l’aide de l’État pour investir dans des technologies propres

Neuf dirigeants sur dix de moyennes entreprises du Canada ayant répondu à un sondage produit par KPMG se disent préoccupés par les répercussions du conflit en Europe sur l’économie, l’industrie et les entreprises.

Financement fédéral pour les semi-conducteurs et la photonique d’ici

Les industries locales de semi-conducteurs et de photonique au Canada auront accès à de nouvelles sources de financement fédéral.

La Caisse de dépôt mise sur la numérisation de l’économie

Les stratégies de la Caisse de dépôt et placement du Québec tiennent compte de la numérisation de l’économie et de la transition climatique.

Des restaurateurs s’équipent de leur propre plateforme de livraison de commandes

L’entreprise RestoLoco a été créée en 2020 pour « briser le cercle vicieux de l’utilisation des plateformes de livraison étrangères comme Uber Eats » et pour « déployer une plateforme qui appartient et profite » aux restaurateurs.