Identité numérique : bientôt 6,5 milliards d’utilisateurs

Une nouvelle étude de Juniper Research révèle que le nombre d’utilisateurs de l’identité numérique atteindra 6,5 milliards d’ici 2026. Il s’agit d’une croissance de 50 % par rapport à 4,2 milliards d’utilisateurs cette année.

Source : Getty

L’identité numérique est une représentation numérique de l’identité d’une personne. Elle offre un accès aisé et sécuritaire à une grande variété de services. Cette tendance, accélérée par la pandémie, met en évidence l’importance de l’identité numérique dans plusieurs secteurs, notamment les services publics. L’étude met par ailleurs en garde les gouvernements de s’associer avec des partenaires de vérification afin de mitiger les risques.

Intitulée « Digital Identity: Key Opportunities, Regulatory Landscape & Market Forecasts 2022-2026 », l’étude indique que les facteurs critiques pour l’utilisation de l’identité numérique dans les services publics sont la facilité et l’équité d’accès. Afin d’assurer une transformation numérique inclusive, l’étude recommande aux gouvernements de s’associer avec des fournisseurs d’identité offrant diverses bases de données.

L’étude rapporte par ailleurs que l’utilisation de cartes d’identité numériques (avec des informations numériques incorporées à la carte) augmentera de 2,5 milliards de personnes cette année à plus de 4 milliards en 2026. Cette numérisation de l’identité est un prérequis pour plusieurs initiatives des gouvernements qui permettra un développement numérique majeur au cours des cinq prochaines années.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication sœur de Direction informatique.

Lire aussi :

Identité numérique : lutter contre la désinformation

Partenariat Canada-UE en identification numérique

Identification numérique : lancement du Cadre de confiance pancanadien

Traduction et adaptation française par Renaud Larue-Langlois 

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à [email protected]

Articles connexes

Le nombre d’utilisateurs de TPV logiciels augmentera de 475 % d’ici 2027

Une récente étude de Juniper Research révèle que le nombre total de commerçants déployant des solutions logicielles de point de vente dépassera les 34,5 millions dans le monde d'ici 2027, comparativement à 6 millions cette année.

L’Internet des objets générera 1100 pétaoctets de données globalement d’ici 2027

Une nouvelle étude de Juniper Research a révélé que la quantité mondiale de données générées par les connexions de l’Internet des objets (IdO) en itinérance passera de 86 pétaoctets en 2022 à 1100 pétaoctets d'ici 2027. Cela représente suffisamment de données pour diffuser 165 millions d'heures de vidéo 4K à partir de plateformes telles que Netflix.

L’état de l’identité numérique au Canada

L'identité numérique arrive au Canada, soulevant une foule de questions de même que certaines préoccupations des défenseurs de la vie privée. De nombreuses provinces et le gouvernement fédéral ont lancé des initiatives d'identité numérique pour simplifier et sécuriser l'accès aux services gouvernementaux.

L’identité numérique peu connue des Québécois

Une enquête NETendances rendue publique aujourd'hui par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que moins de la moitié des internautes québécois connaissent les concepts d'identité numérique (44 %) et de portefeuille numérique gouvernemental (45 %).

Identité numérique : lutter contre la désinformation

Il pourrait s'agir d'une coïncidence, mais au moment même où les progrès de la transformation numérique dans les secteurs public et privé au Canada faisaient l’objet de discussions au sein du séminaire printanier d’IdentityNorth la semaine dernière, on apprenait qu’un parti politique demande à l’Ontario de cesser de travailler sur son projet d’identité numérique.